Micro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1247 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GEA 1ère année- Microéconomie I-UV22 Groupe 21 Concepts de cours

→ Résumé général du cours
• Il s’agit dans un premier temps de bien comprendre le but du cours du premier semestre : nous analysons trois comportements économiques : la consommation, le travail et l’épargne. Pour cela, nous utilisons le même cadre théorique : les préférences sont représentées par une fonction d’utilité les choixsont limités par une contrainte budgétaire.

• En confrontant les préférences et la contrainte, on détermine un choix optimal : c’est l’équilibre (ex : TMS=w/p). Grâce à cette condition d’équilibre, il est possible d’en déduire une fonction d’offre ou de demande qui nous explique comment varie un comportement économique donné (ex : demande de bien, offre de travail, offre d’épargne), enfonction d’un ensemble de variables exogènes (ex : prix, revenu, taux d’imposition, taux d’intérêt). • Ces fonctions d’offre ou de demande peuvent être ensuite interprétées (ex : typologie des biens), nous pouvons en déduire par exemple les conséquences d’une politique publique sur un comportement économique donné (ex : qu’elle sera la conséquence d’une baisse d’impôt sur l’offre de travail ?). Un bonmoyen d’interpréter ces fonctions d’offre/demande est d’utiliser le concept d’élasticité. • La microéconomie est une science qui passe par l’individuel pour expliquer des comportements économiques globaux (individualisme méthodologique). Ainsi, avoir décrit le comportement individuel, on passe à l’analyse globale via l’agrégation (ce qui n’est pas sans poser de problèmes).

→ Le consommateur(chapitres 1 & 2)
• Cadre d’analyse : biens, espace de biens, période (une seule période Vs intertemporalité), panier de consommation. • Les préférences : courbes d’indifférence (définition), construction des courbes, interprétation des courbes, courbes d’indifférence “standards” (convexes + ne coupent pas les axes), interprétation de la convexité des courbes (graphique + préférence pour ladiversité).

1

• Le TMS : définition, calcul (TMS = rapport des utilités marginales), analyse de la décroissance, analyse graphique, Troc et TMS. - Note : de pas confondre la définition du TMS (c’est la quantité de biens 2 à laquelle l’individu est prêt à renoncer pour obtenir une unité supplémentaire de biens 1, sa satisfaction restant inchangée) et sa décroissance (deux types de décroissance : àutilité constante et à q2 constant). - Voir : Ex 1 (q.1 à 3) ; dans les exercices des annales le TMS et la preuve de sa décroissance sont les toutes premières questions, regardez biens les corrections, voir par exemple janvier 2002(II) ; Troc et TMS : ex 1 (q.1 à 3) • Les cas “non-standard” de courbes d’indifférence: parfaite substituabilité (TMS constant), parfaite complémentarité, non-convexité,analyse graphique. - Voir : Ex 2 (q.1) et Ex 3 (q.1) ; janvier 2004 (I). - Note : attention la forme additive d’une fonction d’utilité ne garantie par la parfaite substituabilité (il faut pour cela que le TMS soit constant). • L’utilité : définition, forme (savoir déterminer la forme d’une fonction d’utilité mathématiquement à partir de U ( q1; q 2 ) = U ), réseau de courbes d’indifférence, utilitéordinale, utilité marginale (définition et calcul), utilité marginale et TMS (rapport). - Voir : Ex 4 (q.1). • La contrainte budgétaire: variables exogènes, construction de la CB, analyse graphique (pente + ordonnée à l’origine + variation de la CB/variables exogènes). • Equilibre (optimum) du consommateur dans le cas “standard”: résolution (lagrangien), condition d’équilibre (TMS= rapport desprix), interprétation (si cette condition n’est pas respectée, pourquoi l’individu ne maximise-t-il pas sa satisfaction ?), retour sur le troc, représentation graphique de l’équilibre, contrainte budgétaire “saturée”. Interprétation du passage d’un équilibre à un autre à la suite d’une variation de prix (effets de substitution/revenu) - Voir : Ex 1 (q.4) et Ex 3 (q.1) ; janvier 2004 (I). •...
tracking img