Moon palace

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (633 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MOON PALACE (1989) Paul AUSTER
Acte sud(1990), livre de poche, traduit de l’anglais par Christine Leboeuf.
MS. Fogg, étudiant ne : « possède aucun portrait »(p14) de sa mère, elle est morte lorsqu’il avait 11 ans, ni ne sait quoique ce soit en ce qui concerne son père : «rien, ni avant, ni après » (p14). Il a vécu avec son oncle Victor qui comme tous lesFogg : « avait un penchant pour la rêverie » (p15). A 18 ans, il emménage dans une chambre : « nue et sordide qui avait été transformé en lieu d’intériorité » (p28), d’où il aperçoit l’enseigne aunéon du « Moon palace ».
Son destin est placé sous le signe des grands explorateurs imaginaires ou réels comme Marco Polo pour le M, Stanley(explorateur) pour le S et Fogg le héros de Jules Verne( letour du monde en80 jours), pour MS Fogg, ce nom est : « lié à son individualité »(p28).
A partir de là, il va faire l’expérience d’un voyage initiatique qu’il identifiera comme le : « commencementde sa vie » (p11).
En effet à la mort de Victor, MS Fogg hérite de plus d’un millier de livre et de sa clarinette. MS. Fogg les lit tous, sans distinction. Puis dans l’idée d’aller *jusqu’au bout delui-même ; il décide un « refus de toute action » (p32) et peu à peu fait une descente en enfer, il s : « ‘emmurait dans le délire» (p38) jusqu’à ce que le hasard le fasse rencontrer Kitty Wu et leurpermettre avec Zimmer (ami) de le retrouver : « gisant sur l’herbe « (p83) anémié et affamé.
Par la suite MS Fogg en travaillant chez Effing – vieux monsieur aveugle et infirme- qui le prévient toutde suite : « ne prenez jamais rien pour acquis surtout si vous avez à faire à quelqu’un comme moi » (p121) ; il va apprendre à décrire les choses avec exactitude, a : « apprécier la distance que celareprésente, à comprendre le trajet qui doit être accompli entre un lieu et un autre » (p131).
Effing a une forte personnalité il est tour à tour charmant puis odieux mais sait s’attache MS Fogg...
tracking img