Nos sens peuvent-ils nous fournir toutes nos connaissances ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (793 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances ? Les premiers rapports au monde que nous avons passent par nos sens, ce qui est extérieur à nous est du domaine dumonde sensible. Sans la vue, l'ouïe, le toucher, le goût et l'odorat nous ne pourrions pas communiquer avec ce qui nous entoure, peut-on même se demander si nous existerions ? Mais est-ce que tout ceque je peux connaître du monde ne passe que par mes sens, ou y-a-t-il d'autres fonctions de mon esprit telles que la raison et l'entendement qui participent à ma connaissance du monde extérieur ?Nos connaissances du monde passent nécessairement par les sens, ils nous donnent une représentation singulière de tout objet étudié, telle que des qualités élémentaires comme les couleurs, le chaud,le froid, le piquant, le doux etc. L'expérience sensible nous amène à recevoir par l'entreprise du corps des informations sensibles sur des réalités matérielles qui nous environnent. Dans l'Essai surl'entendement humain , Locke écrit : « Au commencement l'âme est ce que l'on appelle une table rase, vide de tous caractères, sans aucune idée quelle qu'elle soit. Comment vient-elle à recevoir desidées? [ … ] A cela je réponds, en un mot, de l'expérience; c'est là le fondement de toutes connaissances, et c'est de là qu'elles tirent leur première origine. » Du point de vue empiriste, toutes nosconnaissances dérivent donc de nos sens. Nous ne pourrions pas exister si nos sens nous manquaient, car les connaissances du monde extérieur passent par le canal des sens. Mais pouvons-nous vraimentfaire confiance à nos sens, ou y-a-t-il une faille possible ? En effet dans la première des Méditations Métaphysiques, Descartes écrit : «  Tout ce que j'ai reçu jusqu'à présent pour le plus vrai etassuré, je l'ai appris des sens, ou par les sens, or j'ai quelques fois éprouvé que ces sens étaient trompeurs. » Il donne alors un exemple dans la sixième méditation, de ces tromperies et illusions...
tracking img