Organiser la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2674 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chap. 3
Hist/Géo

Organisation de la mondialisation

L’unification de l’espace mondial à puissamment rapproché les hommes et les espaces, formant un système ouvert où chaque parti est influencé par le tout. Autrement dit nous entrons dans un monde régi par des fonctionnements et des mécanismes inédit. D’un côté on peut observer la naissance d’un communauté internationale. Néanmoins, lesespaces mis de la sorte en compétition, ainsi que les sociétés étaient traditionnellement administrées par des pouvoirs souverains. Or, à présent, il semble que c’est l’extérieur cad les logiques mondiales, que pèsent le plus sures les destins intérieurs. En outre, la mise en contact des différents partis du monde génère des distances nouvelles et parfois des critiques radicales proposent dechanger un système contesté.

I. La gestion de l’espace mondial par les institutions internationales.
A. Le rêve de 1991
=> parvenir à une communauté internationale avec le triomphe du libéralisme
1. « La fin de l’histoire » Fukuyama
Effondrement communisme = libéralisme seul sur la scène de l’histoire.
=> ses institutions => institutions du monde
=> le monde se rallie aux institutionslibérales
ex ; Chine intègre OMC en 1995
Russie partenaire au sein du G8
// Les crises mondiales qui secouent le monde (ex : Balkans ) sont éradiquées dans le cadre des institutions internationales.

. Les Balkans
Apres 1GM = naissance Yougoslavie (1919) & Tchécoslovaquie => dans le cadre de l’empire Ottoman et Ostro-hongrois.
=> naissance Yougoslavie (Serbe = ortho /Bosniaque = musul / Croate = catho) consacre le long mouvement des nationalités entamées depuis 1848.
=> nations balayées et tombent en 45 sous Moscou (47 coups de Prague pour Tchéco)
=> Yougoslavie se libère seule par Tito.
1991 : La fédération Yougoslave est emportée par le retour des nationalités.
=> mais les forces nationalistes => conflits ouverts
=> les Serbes de Milosevic veulent uneunification au détriment des Croates et des Bosniaques. + Serbes soutenus par Moscou car accès aux mers chaudes + orthodoxes => bloc au conseil de sécurité de l’ONU, pose son véto sur Tito.

2. Les ambiguïtés de l’ordre mondial
philo ordre mondial = repose sur héritage kantien (=projet de paix perpétuelle)

Pays du sud majoritaire à l’ONU vont à l’intérieur même de celui-ci, sapé lesfondements.
Critique porte sur 2 fronts : -Qui fait le droit ?
- Qui le fait appliquer ?
réponses sous-jacentes = occident
Droit international = nouvelle domination occidentale ?
ATTENTION : les pays occ ont eux-mêmes pris leurs distances par rapport à l’esprit de la chartre de l’Atlantique.
=> pays du nord ne veulent pas se soumettre à l’ordre onusien
ex : USA, 2003 en IrakB. Le désordre international
1. 90-2003 : le monde perd ses repères géopolitiques
Pendant la guerre froide => situation facile car monde bipolaire
=> ordre mondial repose sur la dissuasion nucléaire
Apres 1991 => anciennes divisions identitaires ethniques, religieuses ne sont plus contenues par la guerre froide.
ex : Yougoslavie = on ne se battait pas à l’époque de Tito => on se tueaux noms d’identité
Afrique post-coloniale se déchire en guerre tribale (Rwanda)
=> Face à ces agitations la communauté internationale a déçu les attentes qui étaient mises en elle + incapables d’émettre une doctrine commune d’action.

2. Des guerres, reflet de la mondialisation
2 éléments fondamentaux :
- gouvernance mondiale a endigué les conflits
- apparition avecmondialisation des enjeux qui dépassent le cadre des Etats donc relève des instances internationales

. La gouvernance mondiale face aux tensions
-> 1ère Guerre du Golfe, intervention casque bleu en Somalie, ont vite laissé place à la déception.
-> les conflits Yougoslaves ont témoigné d’une faillite de l’ONU. Les vieux intérêts géopolitiques traditionnels ne parviennent pas à être dépassé.
=>...
tracking img