Ovitrelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (418 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ovitrelle :

DCI : choriogonadotropine alpha (250µg/0,5mL)

Forme : seringue pré-remplie à usage unique

Indication:
Indiqué pour le traitement des femmes entreprenant unesuperovulation en vue d'une assistance médicale à la procréation telle que la fécondation in vitro. Ovitrelle est administré pour déclencher la maturation folliculaire finale et la lutéinisation aprèsstimulation de la croissance folliculaire.
L'activité principale chez la femme est la reprise de la méiose de l'ovocyte, la rupture du follicule (ovulation), la formation du corps jaune et laproduction de progestérone et d'œstradiol par le corps jaune. Ovitrelle agit comme substitut de LH et déclenche l'ovulation.

Posologie/mode d'administration :
Il s'agit d'une seringueinjectable pré-remplie administrée en voie sous-cutanée.
Le schéma thérapeutique suivant doit être utilisé :
1 seringue pré-remplie administrée 24-48H après la dernière administration de FSH oud'hCG c'est a dire quand la croissance folliculaire adéquate est obtenue. On recommandera alors à la patiente d'avoir un rapport sexuel le jour même et le jour suivant l'injection.

Une surveillancebiologique est nécessaire, le suivi attentif des taux d'œstradiol et de la réponse ovarienne, ainsi qu'un examen échographique sont recommandés avant et pendant le cycle de stimulation pour toutes lespatientes, cela permet de surveiller le syndrome d'hypersensibilité ovarienne (SHO) et le risque de grossesse multiples. (SHO accru pour des taux d'œstradiol >1500pg/mL et plus de 3follicules >14mm )Contre-Indications :
Tumeur de l'hypothalamus et de l'hypophyse
Hypersensibilité a la substance active ou a l'un des excipientsHypertrophie ovarienne ou kyste sans relation avec un syndrome des ovaires polykystiques
Saignement gynécologique d'étiologie indéterminée
Carcinome de l'ovaire, de...
tracking img