Ovpv

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4296 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PRESENTATION SIM-OCPV/CI
----------------------------

Conférence régionale sur la situation agricole et alimentaire et les opportunités d’échanges dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest

Bamako, mars 2005

KOUABLE NOEL

DELEGATION IVOIRIENNE v v Monsieur KOUABLE Noël, Conseiller Technique du DG de l’OCPV, chargé du SIM et chef de la délégation Mme BOTTI Rosalie, Présidente du Conseild’Orientation du ROESAO Régional, Présidente de la Coordination Ivoirienne du ROESAO (ROESAO-CI) et Présidente de la Coopérative des Commerçantes de Vivriers de Cocody (COCOVICO) Monsieur Issiaka SAWADOGO, Président de la Confédération des Fédérations Nationales de la Filière bétail/viande

v

v

Mme AMANI Moulo Madeleine, 1ère Vice-Présidente du ROESAO-CI, Présidente de la Coopérative desCommerçantes de Vivriers de Yamoussoukro (CCVY) Mme SAHI née CISSE, Trésorière Générale du ROESAO-CI, Présidente d’une Coopérative des Commerçantes de Vivriers à Bouaké

v

v Monsieur KANTE Brahima, Secrétaire Général du Cadre National de Concertation (CNC)

2

. PLAN Première partie: I- SITUATION AGRICOLE 1-1 Résultat de la campagne agricole 2004/2005 1-1-1Evolution de la production vivrière1-1-2 Bilan 1-2 Evolution actuelle du marché 1-2-1 Niveau d’approvisionnement des marchés 1-2-2 Evolution des prix au cours de l’année 2004 1-3 Evolution future probable du marché 1-4 Produits animaux Deuxième partie II- SITUATION ALIMENTAIRE . 2-1 Situation alimentaire après le 19 septembre 2002 2-2 Zones à risque identifiée et populations vulnérables 2-3 Besoins d’urgence 2-3-1 Aidesalimentaires 2-3-2 Actions d’appui aux campagnes à venir 2-4 Situation actuelle CONCLUSION

3

PREMIERE PARTIE I- SITUATION AGRICOLE 1-1 Résultat de la campagne agricole 2004/2005 1-1-1Evolution de la production vivrière

Faut-il rappeler que la Côte d’Ivoire vit une crise politico-militaire depuis le 19 septembre 2002 qui a eu pour conséquence la partition du territoire en deux zones : une partieoccupée par les Forces Nouvelles (ex-rebelles) à savoir la partie nord , centre et ouest qui sont de grandes zones de poduction et une zone sous contrôle gouvernementale Ceci ne nous a pas permis de faire un bilan satisfaisant et d’avoir des statistiques couvrant tout le territoire du fait de la division du pays Tableau d'évolution de la production (en tonnes)
Production NationaleProductionProportion Production-Zones Zones ( %) zones FN Sous contrôle Occupées par gouvernementale les Forces Nouvelles

Produits

Maïs Riz pluvial blanchi Riz irrigué blanchi Igname Manioc Banane plantain Légumes Oignon Mil/sorgho

798 667 445 455 119 608 3 191 429 2 626 923 1 503 571 742 667 5 000 100 000

599 000 279 000 61 000 2 234 000 683 000 421 000 557 000 5 000 100 000

75 33 51 70 26 28 75100 100

199 667 566 455 58 608 957 429 1 943 923 1 082 571 185 667 0 0

TOTAL
En tonnes

9 933 319

4 939 000

4 994 319

4

1-1-2 Bilan

Banane plantain

Igname

manioc

Maïs

Riz local Mil/sorgh Oignon blanchi o 565 063 1 080 000 -514 937 Déficit 100 000 600 000 -21 450 Déficit 5 000 55 000 -50 000 Déficit

Production 1 503 571 3 191 429 Consommation 1 834 000 2 920000 Offre/Demande -330 429 271 429 OBSERVATION Déficit Excédent

2 626 923 1 800 000 826 923 Excédent

798 667 700 000 98 667 excédent

Il faut cependant noter des excédents en ignames, manioc, maïs et des déficits en riz, mil/sorgho, oignon, et en banane plantain dont le déficit ne fait pas l’objet d’importation.

1-2 Evolution actuelle du marché 1-2-1 Niveau d’approvisionnement des marchésMalgré la situation militaro-politique que connaît le pays depuis le 19 septembre 2002 qui a occasionné la partition du pays et qui ne nous permet pas de suivre la situation agricole dans les localités sous contrôle des Forces Nouvelles, les marchés, aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur, ont été régulièrement approvisionnés et ceci de façon satisfaisante dans l’ensemble.

1-2-1-1

Les...
tracking img