Parfum exotique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
XXII - Parfum exotique
Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone;
Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l'oeil par safranchise étonne.
Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,
Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.
Les Fleurs du mal, Charles Baudelaire
FICHE BAC
Groupement « Voyage et Poésie »
*« PARFUMEXOTIQUE *»
C. Baudelaire
Introduction
Premier poème de la section consacrée à Jeanne Duval dans la section Spleen et idéal, de Baudelaire.
Elle est la maîtresse de Baudelaire (Noire - rencontrée en 1842)
Toutefois, la femme s'efface rapidement en raison de la puissance de son parfum qui engendre une vision imaginaire et idéalisée (cf. titre)
Mouvement en crescendo de la femme à l'îlepuis au port.
Jeu de correspondance entre les sensations (synesthésie)
I°) Utilisation de la structure du sonnet.
Le sonnet présente 2 mouvements en écho qui se répondent. 2 parties en chiasme : « Quand … je respire … je vois » (Q1) puis « Je vois … pendant que le parfum …» (Tercets)
Une alternance odeur/vue tout au long du poème : « Je respire », «je vois », « guidé parton odeur », « je vois » puis « pendant que le parfum ».
Approfondissement de l’ « odeur » (Q1 et T1) en « parfum » (T2), plus noble. Mais aussi, l’odeur est lié au corps (« l’odeur de ton sein chaleureux » et « ton odeur ») contrairement au parfum, lié à l’âme (« le parfum … se mêle dans mon âme »)
Les quatrains : Ils ne sont composés que d’une seule phrase grammaticale (un seulpoint)
Les « ; » séparent les différents éléments de la phrase, les 3 compléments du verbe principal voir (« je vois »), ils ponctuent les différents éléments de la vision (« rivages heureux », « une île paresse … » et « des hommes … et des femmes »).
De plus, le 2ème quatrain est lié au premier car c’est le développement du terme « rivages heureux » présent à la fin du 1er quatrain.Les rimes sont embrassées dans les 2 quatrains et elles rapprochent ainsi les 2 éléments principaux : vue et odeur représentés par les verbes du 1er quatrain (« sein chaleureux » complément de « respire » et « rivages heureux » complément de « vois »). Elles rapprochent aussi les 2 éléments de la vision dans le 2ème quatrain (« l’île … donne » rime avec « l’œil … étonne »)
Les tercetspar rapport aux quatrains (structure en écho ?) A la phrase unique des quatrains, répond la phrase unique des tercets.
Dans les quatrains, on avait une proposition temporelle suive de la principale (par ex : « Quand …, je respire »), ici, on a la principale suivie de la temporelle (« je vois … pendant que …»)
L’odeur était en proposition principale dans les quatrains (« jerespire l’odeur »), elle est à présent dans la subordonnée (« Guidé par ton odeur …, je vois »)
On remarque que le poème est organisé autour des compléments de temps et de leur noyau, l’odeur : « Quand (CT) …, Je vois (principale) …. Guidé par ton odeur (CT) …, Je vois (principale) …, pendant que (CT) ».
Le quatrain de rimes des tercets et croisé, il y a donc un changement par rapportaux autres quatrains (rimes embrassées). Ce changement traduit une rupture symbolique. Ainsi peuvent être rapproché dans le système de rimes croisées : « la vague marine » et « enfle la narine » (cfII.3) et les « tamariniers » (arbres exotiques aux vertus magiques) du « chant des mariniers » qui, par le jeu de la rime, reçoit pour l’âme (car ils s’y mêlent) une connotation magique.
II°)*Une*...
tracking img