Pascal et le moi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1596 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie

____________________________________________________________

_

____________________________________________________________

_

Nous savons que selon la pensée carthesienne il serait impossible de douter de notre existence. La notion du "Moi", selon Pascal, reste pourtant insaisissable et ne peut être classée dans aucune définition précise car le "Moi" est supposé êtremouvance constante. L'exemple de l'amour que choisit Pascal illustre cette observation. La question que pose Pascal dans ce texte est: qu'aime t'on lorsque l'on pense aimer quelqu'un? Autrement dit, il pousse la question jusqu'à son ultime reflexion qui, pour Pascal, sera celle ci: peut-on aimer? Est ce possible? Doit on et peut on faire abstraction des qualités de l'homme pour atteindre l'amourvrai? Pascal, dans une démarche éliminatoire, fait se succeder arguments et exemples afin de réfuter la these de l'existence de l'amour d'autrui. Nous commenterons dans un premier temps l'impossibilité, pour l'homme, d'aimer pour des qualités physiques ou intellectuelles. Puis nous tenterons de comprendre en quoi l'amour, la vie se présente sous la forme d'une comédie sociale, d'un jeu de masque...Enfin tout au long de notre discussion nous tenterons mentionner la méthode utilisée par Pascal afin d'élaborer sa démarche.

En premier lieu, si l'on admet que la personne se situe dans l'individualité et dans la particularité, quel serait l'élément qui nous différencierai d'autrui? L'apparence permet de nous reconnaitre les uns, les autres en tant que personne. Le premier jugement, lapremiere opinion ou le premier regard se portent sur ce nous voyons. Notre enveloppe corporelle est donc ce qui nous distingue entre nous. Remarquons, que Pascal dans son texte ne disserte pas sur le "corps" en général, mais prend l'exemple d'une qualité: la beauté, et ce, afin d'amener le lecteur a reflechir sur la question de l'existence de l'amour. En effet, la beauté d'une personne et son apparencesont capable d'attirées autrui. Cependant peut-on réellement parler d'amour? Comme tente de l'expliquer Pascal, si la beauté est détruite ou altérée par un accident ou une maladie, l'amour, en ce cas, disparait aussi. Pourtant, cet accident ou cette maladie n'auront pas détruit la personne. Le corps et ses attributs ne peuvent par conséquent, si l'on suit la logique de Pascal, pas être les causesde l'amour que l'on pourrait porter à autrui. Quand on aime pour l'aspect physique, aime-t-on ? C'est la question à se poser. Rappelons que la petite vérole est le nom donné autrefois à la variole, maladie qui défigurait ceux qu'elle ne tuait pas. Cette maladie, aujourd'hui disparue, était trés répendue. Ainsi, la beauté ne fait partie de la nature humaine que d'une façon superficiellepuisqu'elle peut disparaître avec la maladie. Elle est un "accident". Cependant Pascal semble supposer ici que le changement physique n'a aucune repercussion sur notre individualité. Ainsi, le changement physique ne change pas la personne dans son être profond. Cependant peut on faire abstraction de notre apparence, par exemple sans prendre garde aux regards des autres? Pour pascal l'apparence n'est qu'unefacade sans lien avec ce que l'on est, notre moi. Il faudrait toutefois peut-être ériger une barriere entre les notions d'amour et de désir. Désirer n'est pas aimer et aimer n'est pas que désirer. L'amour est une globalité, quant au désir, il se rapporte, d'une maniere plus restrictive, à l'attirance, au plaisir charnel. Sans s'éloigner du texte l'on peut dire que n'être attiré que par la beautéd'une personne, n'est pas l'aimer, il y a probablement quelque chose d'autre qui surpasse ou qui englobe cette "qualité".
Puisque nous n'avons pas trouvé le moi dans les qualités physiques, peut être le trouvera t on dans les qualités intellectuelles. Aimer pour "le jugement, la mémoire": dans le texte de Pascal, on retrouve la notion de "périssable". A partir d'un raisonnement similaire à...
tracking img