Peinture venicienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1136 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Peinture vénicienne au 16èmesiècle
Le centre artistique se déplace. Plus grande liberté d’expression car ils vont peindre directement sur la toile. Mettre l’accent sur la lumière (dorée). Atmosphère chaude, naturelle et dorée.
Giorgione (1477-1510)
Pas de dessin préparatoire. Il s’attaque à la toile immédiatement.
-la tempête: hommage passionné à la nature. Elle ne sert pas seulement dedécor, c’est un sujet à part. Atmosphère inédite, blancheur de la lumière (comme un voile).
1er à représenter un orage. Travail mystérieux. Etonnant choix dans les couleurs ce qui donne un effet réaliste.

-les 3 phylosophes: personnage à l’avant, + grand paysage à l’arrière. Ouverture. Méditation, mystère. Grotte=avenir, on ne connait pas. Homme du centre =maturitéHomme de droite=vieillesse
-Vénus endormie: 1ère peinture de nue féminin isolé. Lignes estompées, harmonie entre les deux, les tons sont doux. Formes souplent qui se forment entre le paysage et le corps. Monde du rêve, poétique.


Titien (1490-1576):
Peintre officiel de Charles Quint. Aussi connu pour ses tableauxmythologiques. Richesse des coloris.
Vénus d’urbin: nue couché, scène intérieur. Reveillée, scène + sensuelle, regard séducteur. Corps n’est pas idéaliser. Quadrillage calculé de l’espace. Ombre/lumière (fermé gauche/ouvert droite). Jeux de complémentaires.

La bacchanale :

Salut de Bacchus: joue avec les contrastes de couleurs. Droite = couleurs froides tandis qu’à gauche couleurschaudes. Calme/mouvement.

Oeuvres religieuses:

Assomption: =composition nouvelle, intéressante. 3 zones bien distinctes. Position de la vierge en rotation, accentuée l’idée d’assomption. Lumière dorée.

Retable de Pesaro: casse la symétrie.
Changement . rupture de la symétrie donc plus dynamique. Plus de nature, de grosse colonne, place derrière les personnespour les mettre en évidence. Beaucoup de vivacité dans ses couleurs. Il peint avec ses doigts donc ça laisse des traces paradis. Influence de Michel-Ange pour la puissance des coups, la plasticité. Rapidité d’exécution, lumière doréé. Dynamique, avec beaucoup de richesse dans les couleurs.

Danaé :Lumière dorée sur les corps . Ombre/lumière. Grand coloriste. Essayer d’aller vers + d’expressionen renouvelant les compositions classiques.

Véronèse (1528-1588)
Artiste à scandale. Peintre de grande composition . Art important et spectaculaire. Influencé par Michel-Ange.
Les noces de Cana: il veux montrer que l’art religieux peut être festif. Critiqué car le fast de la scène de repas est plus important que la religion. Architecture grandiose, pas lourd. Trompe l’oeil avec le ciel.Le repas chez levi: scène impréssionante, 3 grandes arcades. Christ au centre. Personnages complétement indifférents de la scène religieuse. Couleurs éclatantes, beaucoup de clareté et d’harmonie.

Mariage de St. Catherine: plus sensible à la facture. Aime les effets de transparence. Peintre des mondalités vénicienne. Draperies en masse.

Tintoret: (1518-1594)
Il va entièrement seconcentrer à la peinture, va avoir une vie solitaire. Abile dans la perspective et dans les effets de mouvements.
Christ marchand sur les eaux: précursseur du maniérisme. Personnage allongés. Scène menacante, tout est en mouvement sauf l’arbre et le christ. Touche rapide.
La dernière cène: vision personelle de ce repas. Mélange entre Véronèse. Ambiance, clareté. Scène réelle? Composition diagonale.Maniérisme en Italie (1520-1580)

Oeuvres raffinées, sofistiquées. Complète contradiction de l’idéal, l’armonie. Véritable fruit d’une évolution. Un style propre à chacun, ne pas se faire influencer par un autre artiste. Allongement, gout pour les torsions et déformation du corps. Recherche d’expréssivité. Composition serpentine. Recherche de mouvement, couleurs acides,...
tracking img