Petite fiche de lecture - discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, de j.-j. rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1691 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Discours sur l’origine de l’inégalité

I
Jean-Jacques Rousseau
C’est un écrivain, philosophe et musicien genevois de langue française. Il est né à Genève le 28 juin 1712. Abandonné à 10 ans par son père, il connaît, livré à lui-même, une enfance, une éducation et des débuts difficiles. Fils d'un horloger, il est mis en apprentissage chez un greffier, puis chez un graveur. En 1728, il quitteGenève et rencontre Madame de Warens. Il abjure la religion calviniste (mais il reviendra au calvinisme en 1754). C'est en 1742 qu'il arrive à Paris. Il devient, à partir de cette époque - et surtout à partir de 1745 - l'ami de Diderot.
En 1745, il rencontre Thérèse Levasseur, modeste servante d'auberge, avec qui il se met en ménage. Les cinq enfants qu'ils ont sont confiés aux Enfants Trouvés,l'assistance publique de l'époque, décision qui lui sera reprochée plus tard (il y répondra dans son grand ouvrage des Confessions).
Il accède à la célébrité avec son Discours sur les sciences et les arts (1750) que couronne l'Académie de Dijon. En 1752, Le Devin du village obtient un vif succès devant le roi et il est joué à l'Opéra. Jean-Jacques fréquente alors les Encyclopédistes et collabore àl'Encyclopédie.
En l755, il publie le Discours sur l'origine de l'inégalité et commence un Essai sur l'origine des langues qui restera inachevé. Invité, en 1756, par Madame d'Epinay, il s'installe à l'Ermitage.
En 1757 et 1758, il se brouille définitivement avec Grimm et Diderot. Il est de plus en plus isolé.
Il écrit Julie ou la nouvelle Héloïse (1761), roman épistolaire, ainsi que Du contratsocial et l'Emile (1762).
La Profession de foi du vicaire savoyard irrite le Parlement, et Rousseau doit prendre la fuite. Il va connaître des années difficiles, marquées par de nombreuses brouilles (avec Hume, notamment). Il rédige ses Confessions, rentre à Paris en l 770 et achève sans doute les Confessions cette même année. Puis il accepte l'hospitalité du marquis de Girardin à Ermenonvilleet meurt en 1778. Les Rêveries du promeneur solitaire seront publiées en 1782.
En 1794, les restes de Rousseau furent transportés au Panthéon.
Il est l'un des plus illustres philosophes du siècle des Lumières et l'un des pères spirituels de la Révolution française car ses travaux ont influencé grandement l'esprit révolutionnaire français. Tous se réclament de lui : les révolutionnaires, d'unextrême à l'autre, prétendent « ne marcher que le Contrat social à la main ».
Paradoxalement, les théoriciens de la contre-révolution (Joseph de Maistre, Louis-Gabriel de Bonald) se réclament eux aussi de Rousseau. Il était considéré par Arthur Schopenhauer comme le « plus grand des moralistes modernes ». Il est particulièrement célèbre pour ses réflexions sur l'homme, la société ainsi que surl'éducation. La philosophie politique de Rousseau se situe dans la perspective dite contractualiste des philosophes britanniques des XVIIe et XVIIIe siècles, et son fameux Discours sur l'inégalité se conçoit aisément comme un dialogue avec l'œuvre de Thomas Hobbes.
Rousseau était, comme le montre les Confessions, doté d'une grande sensibilité.
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalitéparmi les hommes
Titre original de l'œuvre parfois également publiée comme De l'Inégalité parmi les hommes.
C’est un essai écrit par l'écrivain et philosophe genevois Jean-Jacques Rousseau.
La première partie du XVIIIème siècle fut marquée par le début des premières expéditions lointaines, réalisées à des fins scientifiques, qui permirent la découverte des peuplades « primitives ». Cesdécouvertes remirent en question certaines idées selon lesquelles civilisation et société eussent été nécessaires et naturelles à l’homme.
Dans ce contexte, cet essai philosophique fut commencé en 1752 et publié en 1755, en réponse à un sujet de l'Académie de Dijon intitulé: « Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes et si elle est autorisée par la loi naturelle ? »
C'est la première...
tracking img