Peut-on dire que tout ce qui est naturel est bon?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PHILOSOPHIE
PEUT-ON DIRE QUE TOUT CE QUI EST NATUREL EST BON ?
La nature représente tout ce qui existe et qui est considéré comme soumis à des lois : « les lois de la nature » nous dirigent (les végétaux, les minéraux, les animaux…). Cette nature par extension est donc l’essence caractéristique d’une espèce qui lui ait donné à la naissance : ce qui est inné et spontané. De plus, pardéfinition, le bien s’oppose au mal, il a une valeur d’idéal et de désirable, il est l’emblème des valeurs humaines. Il symbolise la morale et l’utilité. Mar-Aurèle affirme que « Rien n’est mal qui est selon nature », est-ce à dire pour autant que tout ce qui est naturel est bon ? En effet, la nature est considérée comme un modèle mais possède cependant des aspects que l’homme rejette et évite. Au-delà dece problème, nous serons donc amenés à spécifier en quoi la nature entretient une relation à la fois avec la notion de bien mais aussi avec celle de mal mais aussi à éclairer l’enjeu de cette question : Peut-on tout simplement attribuer à la nature des notions et des valeurs créés par l’homme ?
Ainsi, la nature est un modèle pour l’homme. Elle représente ce qui est originel, ce qui n’est pasmodifié. Par conséquent, elle ne peut pas engendrer le mauvais. En effet le mal ne vient pas de la nature mais il est provoqué par l’homme et plus précisément par sa capacité à se perfectionner. En effet l’homme progresse et donc régresse, sa perfectibilité est alors cause de ses maux. L’ « état de nature » représente l’innocence et la paix, la nature n’ait pas dirigé par des pulsions ou dessentiments. L’homme est à lui seul à l’origine de ses vices, de sa tristesse et de ses frustrations.
L’homme cherche donc à se conformer à la nature qui ne peut alors que lui apporter satisfaction. Il respecte les désirs et les besoins que celle-ci lui impose. Certains désirs naturels sont essentiels à la survie comme boire ou manger. D’autres sont naturels mais non nécessaires, ils apportent alorsle plaisir et donc le « bon ». Le désir sexuel ou la gourmandise sont naturel et apporte une sensation de bien être tant qu’ils restent canalisé et qu’ils ne deviennent pas une source de débauche provoquée par leur poussée à l’extrême. Ainsi, la nature n’est pas à l’origine de certains désirs non nécessaires, comme l’ambition qui nous pousse à ne jamais être satisfaits. Ces désirs sont provoquéspar la perfectibilité de l’homme qui en cherchant constamment à s’améliorer n’arrive jamais à se contenter de ce qu’il a.
L’homme ne peut cependant s’empêcher de modifier la nature. Pourquoi modifier quelque chose purement bon ? Ce paradoxe met alors en avant que la nature ne doit pas être si bonne que ça. Elle apporte souffrance donc un mal physique par la maladie, l’homme a par conséquent créedes médicaments. De même, la mort est tout ce qu’il y a de plus naturel, elle constitue la limite l’homme ne cesse pourtant pas de la combattre. Cet aspect du naturel n’est alors plus bon pour l’homme.
La nature n’a pas de morale, contrairement à l’homme qui possède une raison lui permettant de distinguer le bien du mal, et d’agir en conséquence. La nature correspond à une sorte deprogrammation initiale constituée de tout. La nature forme elle-même un tout, par conséquent, elle est formée d’éléments de tout genre, bon, mauvais, ou même indéfinissable selon de tels critères. Les catastrophes naturels telles que les cataclysmes provoquent d’innombrables dégâts et morts, pourtant ce sont des évènements tout ce qu’il y a de plus naturels.
La nature est aussi à l’origine de l’homme, maises-ce que la nature humaine est bonne ? L’homme se permet de juger la nature, mais il n’est peut être pas le mieux placé sachant qu’il ne peut plus être considéré totalement comme un être naturel. L’homme est un être modifié qui devient alors en proie à la méchanceté et au mauvais. D’où cette admiration pour la nature qui correspond à ce qu’il n’est plu.
Ainsi, la nature nous représente. Il...
tracking img