Peut-on perdre la raison?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Peut-on ou non perdre la raison, et n’est-ce pas nécessaire ? Dans quelle mesure doit-on même la perdre ? Perdre la raison, est-ce le signe de sadisparition ? Si l’homme est un être de raison, comment peut-il perdre sa raison ? Comment peut-il y avoir perte de quelque chose qui est dans notre naturemême ? Et qu’est-ce que cela signifie : devenir insensé, irrationnel ? Perdre n’est peut-être pas vraiment perdre, ce serait passager. Et est-ce vraimentune perte : n’y a-t-il pas au contraire confusion, la raison étant sous l’emprise d’une autre force mais n’étant pas perdue pour autant ? En suivantHegel (la Raison dans l’histoire), perdre la raison n’est pas la perdre : tout ce qui arrive a un sens, ce sens est celui du progrès constant de la raison.Même lorsque les hommes n’agissent pas rationnellement (comme on le constate historiquement), un Esprit supérieur aux volontés particulières guide lecours des choses, et finit toujours par faire servir les actions individuelles à la réalisation de fins qu’elles ne poursuivaient pas forcément, mais quiconcourent au triomphe de la raison (progrès de la liberté, etc.). La raison ne serait alors pas un attribut que l’homme peut perdre ou non, maisplutôt quelque chose qui se joue avec ou sans lui. L’idée de raison n’est-elle pas relative ? Un fou n’a pas conscience d’avoir perdu la raison parce qu’ilobéit à d’autres règles. La raison peut donc paraître perdue pour un regard extérieur et en fait exister sous une autre forme.

http://www.annabac.com
tracking img