Peut-on tout attendre de la politique ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1115 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Faut-il tout attendre de la politique ?

Par définition, l’art de la politique, c’est l’art de produire de l’unité entre les citoyens. Envers la politique, un individu est méfiant et a la nécessité de la reproduction. Tout attendre de la politique serait donc compter sur la politique pour parvenir à un objectif dont la réussite dépend en grande partie de la politique. Ce serait donc espérer dela politique qu’elle parvienne à tous nos besoins et désirs, prévoir le nécessaire pour notre survie, ainsi que notre bonheur. Se demander si nous pouvons tout attendre de la politique nous amène à se demander si cela est possible, ou encore légitime. Alors, la politique a pour but d’organiser la vie au sein d’une population. Cela nous amène à nous demander si la politique est capable de répondreà nos attentes, à tout ce qui est nécessaire dans la vie du citoyen. Tout attendre de la politique signifierait se soumettre et accepter les conditions et les lois qu’elle orchestre afin de maintenir l’unité entre les citoyens. Mais ne pas tout attendre de la politique ne voudrait-il pas dire que les attentes sont ailleurs, c'est-à-dire que la politique ne répondrait pas à toutes nos attentes ?D’une part la politique pour l’homme serait de procurer liberté et bonheur, étant une nécessité pour les citoyens. Mais d’autre part, ne serait-ce pas laisser la politique intervenir dans toutes sortes de domaines et d’en subir les inconvénients, et rester passif. Enfin, tout attendre de la politique ne serait-ce pas solliciter une certaine forme de despotisme démocratique comme le dit Tocqueville ?I/ Tout attendre de la politique si elle répond aux attentes importantes
A/ La politique doit procurer bonheur :
Si l’homme est avant tout un animal politique qui a besoin de ses semblables pour vivre et où son bonheur réside dans l’accomplissement de cette nature et si cela crée de l’unité, cela permet le bonheur de l’homme. L’homme ne peut pas vivre ailleurs qu’en société. C’est grâce àcela qu’une politique se met en place, qui se définit comme étant l’art de gouverner. C’est ce qu’explique Aristote dans la politique, I .
B/ La politique nous procure la sécurité
Hobbes considère que les hommes sont égaux entre eux, et cette égalité se manifeste dès l’êtat de nature. Seulement cette égalité est porteuse de confilts, car si ils sont égaux, ils sont tous et de la même manièreanimés par le désir de posséder pouvoir après pouvoir. Hobbes dans Léviathan chapitre 11. Il en résulte une concurrence entre les individu, qui dans un état de nature, c'est-à-dire dans l’Etat ou les hommes viveraient sans politique, conduit chacun à être en guerre contre l’autre.
C/ L’apprentissage des Vertus
Pour Aristote, la perfection est de parvenir à sa forme d’accomplir son être. L’hommeheureux est un homme accompli, c’est à dure un homme qui a réalisé ses possibilités propres, son bien. Il faut donc chercher ce qu’est l’acte propre de l’homme. C’est l’activité de l’âme en accord avec la raison. Comme le dit dans Ethique à Nicomaque, I, 7. « le bien propre à l’homme est l’activité de l’âme en conformité avec la vertu » . Or, la politique indique à l’homme ce qu’il doit faire ouéviter. La politique permet donc le développement des vertus, elle éduque l’homme et l’apprend à vivre selon sa raison.
D/ La liberté
Mais la cité permet aussi la liberté. En effet, de par la vie en groupe, la cité facilite la satisfaction des besoins vitaux. La famille, c'est-à-dire la sphère privée y pourvoit et l’homme en est ainsi libéré. Il peut donc accéder à la sphère publique qui est celle dela politique, et de la délibération dans la cité. L’homme est détaché de ses besoins et s’exprime librement, c’est la seule sphère dont il est réellement libre. Cela est développé dans la condition de l’homme moderne d’Arendt.

II – Malheureusement, la politique connaît certaines failles…
A/ L’êtat doit se cantonner à la sphère publique
La politique a beau avoir pour but d’améliorer la...
tracking img