Phare d'alexandrie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1741 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le phare d’Alexandrie

[pic]
[pic]
INTRODUCTION :
Le phare d’Alexandrie bâti par l’architecte Sostratos de Cnide sous les règnes de Ptolémée Ier et de son fils Ptolémée IInd, a été édifié pour guider les marins à rejoindre la côte égyptienne. Le phare fut considéré comme la 7ème merveille du monde pour la première fois par Grégoire de Tours. La tour du phare domine l’île de Pharos du haut deses 130 mètres. Le phare d’Alexandrie est la seule des Sept merveilles du monde antique investie d’une fonction utilitaire et non religieuse ou décorative. Avec ses 130 mètres de hauteur, le phare est l’un des plus hauts édifices de son temps. En dépit du fait que le Phare d'Alexandrie n'existe plus actuellement, il a laissé des traces derrière lui: d'un point de vu architectural, le monument aété utilisé comme modèle à de nombreux prototypes qu'on peut retrouver tout le long du littoral méditerranéen. Et d'un point de vue linguistique on a utilisé le nom de l'île sur lequel se trouvait le phare pour désigner tous les phares du monde.

I- La construction du phare d’Alexandrie :
La côte égyptienne était réputée pour être très dangereuse à certains endroits. C’estpourquoi Ptolémée Ier ordonna la construction du phare à l’extrémité Est de l’île de Pharos. Il devait servir de guide aux navigateurs et permettre vaisseaux d’éviter les écueils et les bancs de sable et de trouver le chemin du port. De plus, à cette époque la côte basse n’offrait aucun repère. Mais selon Jean-Yves Empereur, il aurait aussi été construit en tant qu’œuvre religieuse et/ou depropagande. Les travaux commencèrent à partir de 297 avant J.C dirigée par l’architecte Sostratos de Cnide.
De plus, on peut estimer que le phare comptait trois étages distincts. Le phare d'Alexandrie, comme la ville qui l'accueille, était si admiré à l'époque qu'on a même retrouvé des objets en Afghanistan le représentant. Il a été source de nombreux textes et légendes, dont les historiens nesavent plus discerner le vrai du mystifié. On parle donc de trois parties : carré et légèrement pyramidal à sa base (71 mètres de hauteur) ; octogonal en son milieu (34 mètres de hauteur) et cylindrique à son extrémité (9 mètres). Au sommet, huit colonnes renfermaient un feu qui servait de guide aux bateaux. Suivant les époques, elle fut d’abord coiffée d’une statue de Zeus-Ammon (ou d’Hélios, lestémoignages différent et les fouilles n’ont pu à ce jour trancher), puis, sous le sultan Ahmed Ibn Touloun qui entreprit sa réparation suite à un violent séisme, d’une mosquée. L’ensemble de l’édifice était fait de blocs de pierre blanche qui serait en fait du calcaire local (pierre blanche du Mex) qui a la particularité de durcir au contact de l’eau, les blocs de pierres étaient scellés entre euxavec du plomb fondu et l’encadrement des fenêtres étaient fait en granit d’Assouan. On parle aussi de triton de bronze ornant les quatre coins du phare qui selon les avis servait à avertir de la présence d’ennemis ou servait à porter les miroirs réfléchissant la lumière la nuit.
Les pièces à l’intérieur du phare, très nombreuses, (selon les témoignages on en compte 67 environ) étaientdestinées aux personnels nécessaires à son entretien. Grâce à ça hauteur on pense que la visibilité du phare s’étendait sur environ 100 miles (environ 50km). La ville tout entière était construite de façon démesurée et le phare lui-même étant d’une hauteur démesurée et d’une architecture encore jamais vu à cette époque en était le symbole. Le phare, nommé 7ème merveille du monde est la seule merveille àavoir une utilité autre que religieuse. Pendant la construction du phare plusieurs intempéries sont venu retarder voir même endommager celle-ci. Malgré cela, les travaux ont pris fin en 283 avant J.C sous le règne de Ptolémée IIème (fils de Ptolémée Ier ).

Le phare en dates :

331 av. J.-C. Alexandre le Grand fonde Alexandrie.
297 av. J.-C. Début des travaux sous le règne de Ptolémée...
tracking img