Phedre de racine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Exposé sur Phèdre de Racine

Biographie
Jean Racine, né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639 est un poète tragique français considéré, à l'égal de son aîné Pierre Corneille, comme l’un des deux plus grands dramaturges classiques français.
Né dans une famille de petits notables et d'écrivains. Orphelin dès quatre ans, il est recueilli par ses grands-parents et reste chez eux jusqu'à la mortde son grand-père. Ce malheur lui permet en fait de recevoir une solide éducation janséniste (courant moral du XVIIe siècle qui a connu son apogée à la fin du siècle et qui consiste à diviser les nantis de la grâce et ceux qui ne l'ont pas, on dit de Phèdre que c'est une « chrétienne à qui la grâce aurait manqué »...). Il reçoit une large culture, comprenant la littérature et surtoutl'apprentissage du grec et du latin. Cependant le théâtre y est très peu présent, car les Jansénistes le méprisaient alors il choisit de se consacrer entièrement à la littérature. En 1660, il reçoit une pension du roi grâce à des odes. En 1664, il est introduit à lacour, grâce à un poème à l'éloge de Louis XIV.
La tragédie Andromaque a un important succès. Après une unique comédie, les Plaideurs, en 1668, il revient définitivement à la tragédie et donne Britannicus (1669), Bérénice (1670) et Phèdre (1677).
Membre de l'Académie française, Racine reçoit en décembre 1690 une charge de « gentilhomme ordinaire de Sa Majesté ». Il estégalement trésorier de France ce qui lui assure un revenu. Enfin il est nommé historiographe du roi en 1677. Cette même année, la carrière de Racine prend un tournant radical: sa dernière pièce, Phèdre, malgré son succès immense, est attaquée violemment par ses ennemis qui dénoncent le caractère scandaleux de son intrigue.
Phèdre est la dernière tragédie profane de Racine avant un long silencede douze ans au cours duquel il se consacrera au service du roi et à la religion.
Phèdre est une tragédie en cinq actes et en vers représentée le 1er janvier 1677 à l’Hôtel de Bourgogne. La pièce comporte des alexandrins.
Personnages :
Thésée, roi d’Athènes.
Phèdre, femme de Thésée.
Hippolyte, fils de Thésée et d’Antiope, reine des Amazones.
Aricie, princesse du sang royal d’Athènes, esclavedu roi Thésée.
Oenone, nourrice et confidente de Phèdre.
Théramène, gouverneur d’Hippolyte

Résumé
La scène se déroule à Trézène, ville du Péloponnèse.
Acte I
Hippolyte, fils de Thésée, annonce à son gouverneur Théramène son intention de quitter Trézène pour fuir sa belle mère. Il avoue son amour pour Aricie, esclave de son père. Phèdre, épouse de Thésée, avoue à Œnone, sa nourrice etconfidente qu’elle se meurt de la passion incestueuse qu’elle éprouve pour son beau-fils Hippolyte. On annonce la mort de Thésée.
Acte II

Hippolyte, venu pour rendre sa liberté à la captive de son père et lui assurer son soutien, lui déclare son amour.
Phèdre dévoile son amour à Hippolyte horrifié. Elle veut se tuer avec l’épée du jeune homme,
LesAthéniens choisissent Phèdre et son fils pour succéder à Thésée, mais cependant le bruit court que le roi serait vivant.

Acte III

La nourrice conseille à Phèdre de se mettre à l’abri d’une accusation en dénonçant la première Hippolyte. Celui-ci décide d’avouer à son père son amour pour Aricie.
Oenone met son projet à exécution et accuse Hippolyte d’avoir attenté à l’honneur de la reine.Acte IV
Thésée bannit Hippolyte et prie Neptune, dieu de la mer, de le tuer. Phèdre veut le faire changer d’avis mais elle apprend qu’Hippolyte aime Aricie. Furieuse d’avoir une rivale, elle renonce à le défendre.
Acte V
Hippolyte part après avoir promis à Aricie de l’épouser hors de la ville. Thésée commence à avoir des doutes sur la culpabilité de son fils, mais la nouvelle de sa mort...
tracking img