Philo conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1166 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'arrive-t-il quand une de nos actions cesse d'être spontanée pour devenir automatique ? La conscience s'en retire. Dans l'apprentissage d'un exercice, par exemple, nous commençons par être conscients de chacun des mouvements que nous exécutons, parce qu'il vient de nous, parce qu'il résulte d'une décision et implique un choix; puis, à mesure que ces mouvements s'enchaînent davantage entre euxet se déterminent plus mécaniquement les uns les autres, nous dispensant ainsi de nous décider et de choisir, la conscience que nous en avons diminue et disparaît. Quels sont, d'autre part les moments où notre conscience atteint le plus de vivacité ? Ne sont-ce pas les moments de crise intérieure, où nous hésitons entre deux ou plusieurs partis à prendre, où nous sentons que notre avenir sera ceque nous l'aurons fait? Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous voulez de création, que nous distribuons sur notre conduite. Tout porte à croire qu'il en est ainsi de la conscience en général. Si conscience signifie mémoire et anticipation, c'est que conscience est synonyme de choix. Bergson

Uncomportement automatique, comme le terme l’indique est une action accomplie de manière mécanique. On parlera ainsi, par exemple, du mouvement automatique du cœur pour désigner ce mouvement s’accomplissant sans exercice de la volonté. Le terme vient du mot automate désignant une machine et, en particulier, machine imitant les êtres an

Ø entrée en matière : la conscience n’a aucune utilité àl’intérieur de la constitution de l’individu : c’est un épiphénomène qui adopte tout ce qu’enregistre le corps et suit ses habitudes machinales ( position de HUME par exemple )
[ opposition ] la conscience a une fonction bien précise : une fonction biologique d’adaptation au milieu ( naturel, social...) pour BERGSON
Ø problème général : en quoi la conscience est utile ?
Ø thèse : la conscience est utileparce qu’elle lui revient la fonction essentielle de choisir l’action à adopter
Ø structure du texte : 1) de « Qu"arrive-t-il ( ... ) diminue et disparaît », Bergson part d’une observation tirée d’une situation d’apprentissage : il oppose l’assimilation d’une activité ( l’apprentissage ) où la conscience est forte, intense a lors que dans une activité déjà assimilée, la conscience est trèseffacée: la conscience qui accompagne nos actions spontanées disparaît dans les actes automatiques
2) de « Quels sont, d"autre part, (...) synonyme de choix », il propose ensuite un autre exemple où notre conscience s’affirme :
la situation de choix crucial : notre conscience est très aiguё lorsque nous avons un choix important à faire. Il en conclut qu’être conscient c’est avant tout « choisir »

=Nous savons tous qu'il nous est possible d'accomplir une action habituelle sans même nous en apercevoir, comme si notre conscience s'en était retirée.Celui qui apprend à conduire commence par être conscient de chacun de ses mouvements: il les enchaîne avec beaucoup de maladresse au point que la première heure de conduite l'épuise. Puis le machinal, l'enchaînement mécanique finit par l'emporter eton en arrive à se retrouver sur son lieu de travail sans trop savoir par quel mouvement et par quels gestes on y est parvenu. Au contraire, si on nous pose un grand nombre de question dans un concours, nous voilà devenus intensément conscient de ce que nous disons et de ce que nous faisons. Il y a devant nous une somme considérable de choix à effectuer. Notre avenir en dépend. Notre conscience estpour ainsi dire sommée de choisir et cela la rend très vivace!|
= Lisons le texte ensemble:
qu'arrive-t-il: que se passe-t-il de nouveau?
cesse: s'arrête, ne continue pas.
être spontanée: ce que l'on fait soi même, qu'il s'agisse de notre conscience ou de notre volonté.
automatique: elle s'accomplit sans l'intervention de la volonté. Elle devient une habitude.
la conscience: ce avec...
tracking img