Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3728 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'artiste sait-il ce qu'il fait ?
Introduction:
Tout artiste, semble-t-il, doit partir d'un projet, au moins d'une vague idée, avant de réaliser son œuvre. Il serait inconcevable que l'artiste travaille sans savoir où il va. Il doit avoir une intention qui guide son activité créatrice. Comment créerait-il à partir de rien? Une œuvre qui semble le fruit du hasard choque le public. Mais si leprojet impliquait une parfaite connaissance de ce que sera l'œuvre une fois achevée, si l'idée préalable était un modèle mental qu'il suffirait de reproduire dans la matière, le travail artistique proprement dit n'aurait rien de créateur. La phase de l'exécution, qui suivrait celle de la conception, serait la simple reproduction d'un modèle imaginaire auquel elle n'ajouterait rien de nouveau. Maiscomment expliquer alors cette impression si souvent évoquée par les artistes, que leur œuvre leur échappe, qu'elle dépasse leur intention?
I. La fièvre créatrice
1. «L'image dans le tapis»
Selon une certaine conception de l'art, l'artiste ne sait pas ce qu'il fait. Cette théorie s'appuie sur le constat que l'artiste, interrogé sur son œuvre, montre que sa signification le dépasse. Il s'étonne quele public y trouve un sens que lui-même n'avait pas prémédité. C'est à ce caractère que l'on reconnaît le chef d'œuvre. Sa richesse est infinie. On peut l'interpréter de mille manières. L'Image dans le tapis, nouvelle de Henry James, suggère qu'il est impossible de réduire une œuvre à une seule signification. Un écrivain, Vereker, confie à un jeune critique littéraire que personne n'a compris sonœuvre. Selon lui, ses romans contiennent un sens caché, un fil conducteur, comme le motif central d'une tapisserie. Le jeune homme cherchera ce secret en vain, jusqu'à sa mort. Le sens d'une œuvre ne saurait se réduire à un motif unique. De la sorte, chaque époque et chaque civilisation pourra y découvrir un sens qui lui convient. Par conséquent, la valeur du chef-d’œuvre dépasse le cadre limitéde la société où il a été créé. Il bénéficie d'une quasi-éternité, si bien qu'il pourra être apprécié par-delà les siècles. L'oeuvre d'art réussie est intemporelle. C'est cela que Malraux veut souligner dans les Voix du silence quand il écrit que «l'art est un anti-destin» (III, 7).
2. L'inspiration
L'oeuvre réussie se caractérise donc par son imprévisibilité. Elle offre des possibilitésd'interprétation que l'auteur lui-même n'avait pas entrevues. C'est ce que l'on appelle le génie: la capacité de créer. Créer, c'est faire surgir quelque chose de nouveau, qui ne puisse pas être expliqué par ce qui existait déjà. Ce qui est prévisible et peut être expliqué par le passé est déterminé. Le déterminisme c'est le contraire de la liberté. En revanche, le génie, c'est l'imprévisible etl'inexplicable. Ce côté mystérieux de la création esthétique, où surgit quelque
chose d'imprévu, a suscité autrefois des théories à caractère religieux ou mythologique. L'artiste ne serait qu'un intermédiaire entre le monde et une puissance divine. Il est, dans l'Antiquité, inspiré par les Muses. Il travaille dans une sorte de fièvre créatrice. Pour créer, observe Platon, il faut qu'il entre en transe,dans une sorte de délire. Il est comme un shaman, ou un medium, c'est-à-dire qu'il n'est qu'un intermédiaire. Il ne sait pas ce qu'il fait puisqu'il se contente de communiquer ce qu'une puissance mystérieuse lui souffle. Il n'est pas l'auteur…
II. La conscience d'une idée
Le surréalisme, par certains de ses aspects, les plus excessifs, a un côté peu sérieux. L'art, pourtant, ne se confond pasavec le jeu. Il partage avec lui le caractère désintéressé. Pour autant, il n'est pas une activité gratuite et implique du travail. En tout art, il faut observer des règles. L'activité de l'artiste implique une technique, c'est-à-dire un savoir-faire. Elle suppose aussi un effort: Valéry, contre la conception romantique, admet volontiers que l'inspiration ne suffit pas, et qu'il a recours au...
tracking img