Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La philosophie doit, selon Feuerbach, entreprendre la « critique de la déraison pure », c'est-à-dire du christianisme ; en cela, il s'oppose à Kant, qui envisage la possibilité d'une religion rationnelle. Si la Critique de la raison pure a bien montré qu'aucune preuve de l'existence de Dieu n'était recevable, Kant y explique également que l'existence de Dieu est un postulat nécessaire de laraison pratique. Le devoir en effet semble aller à rencontre de notre bonheur personnel : dans ce monde, il n'est pas possible de penser le juste rapport entre bonheur et vertu. Pour que le devoir lui-même ne sombre pas dans l'absurde, il faut alors nécessairement postuler l'existence d'un Dieu juste et bon qui garantira ailleurs et plus tard la correspondance du bonheur et de la moralité. Cette «religion dans les simples limites de la raison » n'est pas la religion des prêtres : pas de culte, pas de clergé, ni même de prières, c'est une pure exigence de la raison pratique qui pose que Dieu existe, même si la raison théorique ne pourra jamais le démontrer.
usage raison Et enfin, le « croire en » manifeste une conviction, une confiance absolue. Dans une perspective rationaliste, on peut direque :
L'opinion est subjectivement et objectivement insuffisante.
La foi est subjectivement suffisante et objectivement insuffisante.
La science est subjectivement et objectivement suffisante. Dans cette perspective, il y aurait une insuffisance de la foi par rapport à la science. D'où, la nécessité pour le rationalisme de tenter de prouver (par des arguments rationnels) l'existence deDieu. Qu'est-ce qui distingue la religion de la philosophie ? Si philosophie et religion convergent sur quelques points (interrogation sur l'au-delà du sensible, immortalité de l'âme, destin de l'humanité et finalité de l'existence), elles ne se fondent pas sur les mêmes sources. LA religion admet une Révélation, la philosophie soumet toute affirmation à la critique rationnelle. Aussi, ne faut-ilpas confondre le révélé et l'avéré.
    Introduction :Pour L’homme religieux, explique Kierkegaard, la Foi est une sorte de saut dans l’irrationnel : je crois parce que c’est absurde. Pascal ne voyait d’entrée en religion que par une humiliation de la raison : « c’est le cœur qui sent Dieu et non la raison ». « Abêtissez-vous faites dire des messes », vous n’aurez pas la foi, car la foi est unegrâce de Dieu, mais du moins serez vous meilleur en tant qu’homme, parce que vous serez chrétien. On connaît aussi la formule de Kant dans la Critique de laraison pure : « j’ai du abolir le savoir pour lui substituer la croyance ».    Mais faut-il nécessairement annihiler la raison pour justifier la démarche de la foi religieuse ? Nier la raison, c’est justifier aussi le fanatisme, ce qui estsocialement impossible. Il n’est pas nécessaire de concevoir une opposition aussi radicale entre raisonet religion. Personne ne peut accepter de remettre son esprit à l’arbitraire. Il faut bien que l’intelligence ait part à l’acte de la foi et que la religion garde un sens aux yeux de la raison.  De ce point de vue, la foi religieuse exclut-elle tout recours à la raison ? Kierkegaard (philosophedanois) pense que c’est la foi, plus que la raison, qui est essentielle. Pascal lui ne voyait d’entrée en religion que par une humiliation de la raison : « c’est le cœur qui sent Dieu et non la raison ». On connaît aussi la formule de Kant dans la Critique de la raison pure : « j’ai du abolir le savoir pour lui substituer la croyance ». Mais faut-il nécessairement paralyser la raison pour justifier ladémarche de la foi religieuse ? Nier la raison, c’est justifier aussi le fanatisme, ce qui est socialement impossible. Il n’est pas nécessaire de concevoir une opposition aussi radicale entre raison et religion. Personne ne peut accepter de remettre son esprit à l’arbitraire. Il faut bien que l’intelligence ait part à l’acte de la foi et que la religion garde un sens aux yeux de la raison. De ce...
tracking img