Philosophie de karl marx

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Karl Marx propose une lecture neuve de l'histoire. Pour lui l'histoire se déploie selon des lois dialectiques : l'histoire humaine correspond à la lutte des classes(exploitants-exploités) et toutes les formes de cultures sont déterminées pas les relations économiques. Selon lui, c'est la production de la vie matérielle qui permetd'expliquer la structure des institutions juridiques et politiques mais aussi celle des conceptions religieuses et philosophiques de toute période historique. Tout ce qui correspondaux périodes historiques n'est donc que le produit des conditions matérielles d'existence (matérialisme historique).
Pour lui, la conscience que l'on a de la réalité peutêtre fausse car c'est la classe dominante qui impose sa propre idéologie à toutes les autres. L'ouvrier qui adhère au capitalisme possède donc une fausse conscience.L'essence de l'homme est l'ensemble des rapports sociaux dans lequel il est impliqué donc tout individu est façonné par son temps et par une forme sociale particulière. Seulela compréhension de ses rapports sociaux dans l'action permet d'échapper à une généralisation théorique. Il vaut donc mieux agir plutôt que de philosopher.
Mais dans lesystème capitaliste, la lutte des classes tend à se polariser (dialectique). La société se partage en deux camps ennemis : la bourgeoisie et le prolétariat. Le bourgeoispossède les moyens de production, le prolétaire lui n'a que sa force de travail. Dans le but de faire le plus de profit, le bourgeois exploite le prolétaire jusqu'à ce quecelui-ci finisse par se révolter. La classe fait une révolution socialiste et instaure une société sans gouvernement mais avec une organisation précise des choses (communisme).
tracking img