Platon et aristote sur la connaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (993 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2)Expliquer et comparer les postions respectives de Platon et d'Aristote sur la connaissance .

Bien que Platon et Aristote furent respectivement maître et élève, leurs théories s'opposent en denombreux points, spécifiquement concernant l'idée qu'ils se font d'une connaissance juste de l'essence des choses . L'un comme l'autre s'accordent pour dire qu'une véritable connaissance ne peut êtrefondée que sur des concepts universels . Ils rejoignent là les penseurs Ioniens . Mais commençons par décrire ce qu'est la connaissance pour l'un et l'autre des deux philosophes .

Pour Platon laréalité des sens est à ce point trompeuse qu'elle doit être totalement ignorée . Seule compte celle des concepts et des idées . Il conçoit le monde comme divisé en deux : la réalité sensible, mondetangible dans lequel les corps évoluent, incertaine, et en devenir permanent tel que le décrit la loi d'Héraclite ; et le monde des idées, constitué des concepts servant de modèle à la réalité sensible . Cemonde idéal est immatériel, stable, permanent et se prête donc à une connaissance universelle . Selon lui c'est par la contemplation de ce monde idéal que l'on acquière la véritable connaissance . Ils'agirait d'une réminiscence dans le sens ou notre esprit serait issu de ce monde et serait capable de se souvenir de ce qu'il savait avant d'être incarné . Platon appelle cette réminiscencel'anamnèse et la réincarnation la métempsycose . Ainsi à l'inverse de la célèbre phrase de Sartre, l'essence précéderait l'existence selon Platon, si l'on considère l'être profond comme une idée pure . Grandmathématicien, Platon révèle une conception du monde proche de celle de Pythagore . Les mathématiques constituent probablement le meilleur exemple de sa théorie : si l'on prend une orange, c'est unobjet sphérique pourtant, c'est une sphère imparfaite, mais elle renvoie à l'idée mathématique de la sphère qui, elle, est parfaite et ne trouve pas d'équivalent dans le monde sensible . De la même...
tracking img