Politique sociale de la vieillesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3484 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES POLITIQUES SOCIALES DE LA VIEILLESSE

IRTS Poitou-Charente
Si la vieillesse fut généralement associée à l’entrée dans la soixantaine, aujourd’hui, elle est située communément après 75 ans. Au 17ème siècle on parlait des personnes ayant entre 40 et 70 ans comme des vieillards. Il y a une représentation de la vieillesse qui commence vers l’âge de 65 ans et correspond à une période de la vieoù la plupart des personnes sont retirées de la vie active (retraite ou pension). L’étude de la vieillesse et du vieillissement est la gérontologie. La médecine de la vieillesse est la gériatrie.

Plusieurs facteurs ont influé sur l’évolution des politiques en direction des personnes âgées :
– Le vieillissement de la population et l’augmentation des personnes dîtes du 4ième âge.
– Lafin de l’Etat providence avec la recherche de la maîtrise des dépenses sociales.
– La crise de l’emploi et le développement de mesures de lutte contre le chômage et l’exclusion.

Dans une première partie nous allons décrire l’évolution des politiques de la vieillesse. Puis nous identifierons les acteurs concernés par la mise en œuvre de cette politique.

I Evolution des politiques de lavieillesse

Depuis près de 50 ans, la vieillesse est devenue une préoccupation majeure des pouvoirs publics qui s’est traduite par la publication de nombreux rapports, d’un livre blanc, d’un livre noir et par la définition d’un certain nombre de principes inscrits dans les plans quinquennaux. En effet depuis quelques années l’espérance de vie a augmenté et ne cesse d’augmenté ce qui laisse place àune quatrième génération appelé le quatrième âge.

A) Le contexte

Les rapports successifs

Le rapport de Pierre LAROQUE de 1962 : Politique de la vieillesse
C’est un premier état des lieux, ce rapport pose les bases de la politique en faveur des personnes âgées pour les 20 ans à venir. Il délivre un message en direction des vieux : « Restez jeunes ! ». A partir d’une visionnégative de la vieillesse et du constat de l’augmentation des personnes âgées dans la société française, les rapporteurs préconisent de combattre le vieillissement par le maintien de l’activité. En ces années d’expansion économique, les vieux ont encore droit à l’emploi. C’est aussi la première étude statistique du vieillissement de la population par rapport aux aides ménagères, aides à domicile etclubs…etc.

Le rapport de Maurice ARREKS de 1979 : L’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées dépendantes.
Ce rapport introduit le terme de dépendance et la nécessité de socialiser sa prise en charge.

Le rapport de Théo BRAUN de 1988 : Les personnes âgées dépendantes
Les personnes âgées dépendantes, marque un tournant dans les politiques de la vieillesse. La question del’intégration des personnes âgées dans la société n’est plus à l’ordre du jour. Le problème de la dépendance prédomine et est examiné sous l’angle des financements.

Le rapport de SCHOPFLIN (Dépendance des personnes âgées) et BOULARD (Dépendance et solidarité) de 1991
Ces deux rapports remettent en cause l’Allocation Compensatrice pour l’aide d’une Tierce Personne (ACTP) dont le bénéfice était étendu auxpersonnes âgées. Ils prônent la création d’une nouvelle allocation pour les personnes âgées dépendantes : la Prestation Spécifique Dépendance (PSD).

Les plans quinquennaux

Le VIème plan (1971 – 1975) organise un programme finalisé pour le maintien à domicile des personnes âgées qui repose sur 3 types d’actions : le service d’aide ménagère et de soins à domicile, les équipements légersde quartiers (clubs et foyers-restaurants) et les centres de jour. Ces orientations sont préconisées par le pourcentage Laroque.

Le VIIème plan (1976 – 1980) met en évidence les mesures destinées à favoriser le maintien des personnes âgées dans leur cadre de vie habituel afin de préserver et développer l’autonomie des personnes âgées et leur participation à la vie sociale.

Le plan...
tracking img