Polotique economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3458 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA POLITIQUE ECONOMIQUE
Que Sais-je ? – Jean Marc DANIEL -PUF

I Le cadre d’ensemble

A Les acteurs
- Producteurs : Assurent la production Y
Font de l’Investissement I
Dégagent des Profits

- Consommateurs : Reçoivent un Revenu R
Utilisent R pour la Consommation C
Utilisent R pour l’Epargne S
Utilisent R pour payer l’Impôt T

- Etat :Fait des Dépenses Publiques G
Perçoit des Impôts T

- Banque Centrale : Gère la Masse Monétaire u

- Le reste du monde : Achète les Exportations X
Vends les Importations M

Le PIB est la somme des Valeurs Ajoutées des entreprises d’un pays (Y)

B Les liens comptables
- Egalité Offre/Demande Y + M = C + I + G + X

- Répartition du Revenu R = C + S + T
EffetPIGOU = L’inflation entraine une augmentation du taux d’épargne
Effet MUNDELL-TOBIN = L’inflation augmente la consommation et diminue l’épargne
En fait, les deux se combinent.
NB : L’ensemble des impôts est payé par les ménages.

- La Loi de SAY Y = R
La production assure le revenu des ménages (l’offre crée sa propre demande). Si il y a des stocks durables dans uneentreprise, cela corresponds à une erreur de production (le consommateur n’a pas envie d’acheter).

- Equation quantitative de la monnaie uV = pY
La Vitesse de circulation de la monnaie (V) est le nombre de fois où le signe monétaire change de propriétaire.

- Equation générale (I – S) + (T – G) = X – M
A l’équilibre, S = I donc un déficit budgétaire conduit à undéficit extérieur (idem pour un excédent). La politique d’ajustement structurelle (ou politique de rigueur) consiste en une hausse des impôts et une baisse des dépenses publiques => excédent budgétaire => rééquilibrage extérieur.

La politique monétaire se fait grâce à la fixation des taux d’intérêts (S – I)
La politique budgétaire se fait grâce à la gestion des financespubliques (T – G)
La politique de change permet de peser sur la situation extérieure du pays (X – M)

La Politique Economique, c’est la politique monétaire + la politique budgétaire + la politique de change.

C Généralités théoriques
La fonction d’offre est croissante donc plus les prix augmentent, plus les entreprises sont disposées à produire.

D Rôle de l’EtatCaractéristiques : L’Etat est éternel donc il n’a pas à rembourser sa dette
L’Etat et le Banque Centrale sont autonomes
L’Etat a ses propres intérêts (différents des entreprises)

Objectifs : Allocation des ressources
Redistribution (Idée de justice sociale)
Stabilisation (recherche : plein emploi, sans inflation ni déficit extérieur)

II Les Enjeux de laPolitique Economique

2 problèmes = Inflation et Chômage
2 outils = Politique Monétaire et Politique Budgétaire

A Le principe de TINBERGEN (1952)
Chaque problème réclame un outil, et un seul. Pour l’inflation, la politique monétaire et pour le chômage, la politique budgétaire.

B La courbe de PHILLIPS (1958)
Il y a arbitrage entre inflation et chômage. Soit il y a de l’inflation et pas dechômage, soit il y a du chômage et pas d’inflation. C’est une remise en cause du principe de TINBERGEN.
Mais dans les années 1970, il y a eu coexistence du chômage et de l’inflation.
En fait, il existe un lien entre chômage et inflation : il y a un rapport de cause a effet du taux de chômage au taux d’inflation. Donc moins de chômage signifie plus d’inflation et plus de chômage signifie moinsd’inflation (mais pas l’inverse).

C Keynésiens et Classiques : 2 visions
Classiques : Le marché des biens est régi par la concurrence (importance des prix)
Le marché du travail fonctionne comme celui des biens (salaires)
La monnaie est neutre
Le marché épargne/investissement détermine le niveau d’investissement.

Keynésiens : La concurrence rigidifie les prix (importance des...
tracking img