Problemes eco contemporains

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4059 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 1 : L'évaluation des réformes
du système de retraite en France

INTRODUCTION

Rappels : La dernière réforme a été mise en œuvre en 2010, elle a été voté en octobre, et validée par le CC.
Le premier volet de la réforme est le report de l'âge légal à la retraite qui est passé de 60 à 62 ans.
1965 : 65 ans – 1982 : 60 ans (sous Mitterrand) et 62 ans en 2010 (progressivement selonles générations).
La deuxième modification importante est le recul de l'âge à partir duquel on peut liquider sa retraite sans décote et ce quel que soit sa durée de cotisation. Jusqu'à la réforme cet âge était 65 ans et il passe à 67 ans.

Depuis 1945 (mise en place du système de retraites en France),les régimes de retraites ont été l'objet de nombreuses réformes qui n'ont pas eu les mêmesobjectifs :
* jusqu'aux années 1980 les réformes sont plutôt allées dans le sens d'une amélioration du droit des salariés (abaissement de l'âge légal de départ à 60 en en 1982).
* à partir des années 1990, l'esprit des réformes changent, et ce qui marque ce tournant, c'est un rapport de 1991 sur un livre blanc sur les retraites, qui tire la sonnette d'alarme sur la viabilité financière d'unsystème de retraite par répartition. Il y aura de plus en plus de retraités pour un nombre d'actifs qui va diminuer. Cela se traduit par un effet rapide
En 1993: réforme Balladur qui concerne les salariés du privé, différentes mesures : l'augmentation de la durée de cotisation nécessaire à l'obtention d'une retraite à taux plein (avant 37,5 ans après 40 ans de cotisation), et à partir de cetteréforme le mode de calcul de la pension a changé. Pour calculer le salaire de référence du salarié, on prend à partir de 1993 c'est le salaire moyen des 25 meilleures années du salarié alors qu'avant c'était sur les 10 meilleures années.
La revalorisation des pensions se fait en fonction du taux d'inflation et non en fonction de la revalorisation des salaires. Cela à une vraie incidence, à terme lerapport salarié-pensionné va se dégrader, les salariés vont voire leur revenu plus vite augmenter que les pensionnés.

La réforme Fillon de 2003 :
* on continu l'action consistant à allonger la durée de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Les salariés de la FP sont passé sous le régime qui prévalait pour les salariés du privé. En 2012, pour pouvoir bénéficier d'uneretraite à taux plein, les salariés doivent avoir cotisé 41 ans.
* On a commencé à mettre en place des incitations financière pour que les gens travaillent au delà de 60 ans. L'incitation est de dire que si les gens partent après 60 ans leur pension sera majorée (surcote).
* Mise en place de dispositifs d'épargne retraite pour inciter les gens à épargner en vue de leur retraite.

Cesdifférentes réformes ont été faite dans un système socio-démographique commun :
* la société française est marquée par un phénomène structurel d'allongement de l'espérance de vie
* Arrivée à l'âge de la retraite des classes nombreuses issue du Baby boom
Le nombre de retraités augmente donc de manière conséquente. Cela pèse lourdement sur les dépenses. Du côté des recettes il y a uneaugmentation moins rapide que l'augmentation des dépenses, du fait de l'augmentation très faible du nombre de cotisants. Ceci se concrétise par le ratio de dépendance économique : rapport du nombre de retraités sur le nombre de cotisants. Ce rapport est inférieur à 1, pour un actif on a environ aujourd'hui ½ retraité. Mais on envisage que d'ici 2050 il y aura à 0,9 retraités pour 1 actif. Le nombre deretraité par actif devient de plus en plus important.
Dans l'autre sens, pour le régime général de la SS (retraités du secteur privé) le ratio cotisants / retraités était de 3,8 en 1970 (3,8 salariés pour 1 retraité) il est aujourd'hui passé à 1,4. Le rapport se dégrade. Ce qui explique la dégradation c'est une croissance à des rythmes différents, dans le secteur privé le nombre de cotisant a été...
tracking img