Processus de gestion podc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4382 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Table des matières

1. Introduction 3
2. Planification 4
3.1 Environnement Interne 4
3.2.1 Forces 4
3.2.2 Faiblesses 5
3.2.3 Objectifs 5
3.2.4 Stratégies 6
3.2 Environnement Externe 7
3. Organisation 8
4. Direction 11
5. Contrôle 13
6.Recommandation 14
7. Conclusion 15
8. Bibliographie 17


INTRODUCTION
Depuis plusieurs années, une des principales sources d’inquiétudes des canadiens est le système d’éducation. C’est pourquoi, nous avons décidé d’entreprendre une recherche sur le processus de gestion d’une école élémentaire. Nous disons élémentaire parce que notre recherche a été entreprise dansune école primaire de l’Ontario à Ottawa, celle-ci est une école publique francophone qui se nomme Charlotte-Lemieux. Charlotte-Lemieux existe réellement depuis mai 2002. Elle est le résultat d’une fusion avec l’école Franco-Nation et se situe dans l’ouest d’Ottawa (quartier Nepean). Cette école peut être décrite comme ayant une très forte diversité culturelle. On dit cela parce que près de 95% deces étudiants viennent de l’extérieur du Canada ou ont des origines autres que canadienne.
Pour ce travail, nous avions entamé par une entrevue avec le directeur de cette école qui avait eu lieu en février 2011, puis par la suite, nous avions pu aussi lui poser quelques questions supplémentaires pour étayer notre recherche.
Nous espérons découvrir que le processus de gestion soit au-dessus de nosattentes. Nous espérons qu’à la fin de cette recherche, nos recommandations ne soient pas importantes pour que nous puissions recommander cette gestion à d’autres écoles.
Pour présenter ce travail, nous allons d’abord aborder la question de la planification de l’école, comment celle-ci établit-elle ses objectifs, comment les planifie-t-elle…? Ensuite nous continuerons avec la question del’organisation. Une fois la planification entreprise, nous allons voir comment l’organisation s’organise pour établir la bonne marche à suivre et comment celle-ci s’organise pour que les objectifs se réalisent. Par la suite, nous verrons comment la direction délègue ses tâches pour arriver à bien les coordonner ; ce processus est loin d’être évident, c’est pourquoi nous allons expliquer comment le contrôlede ces points préétablis se font. Pour en conclure, nous ferons une petite révision ainsi que nos recommandations s’il y a lieu ou sinon nous reviendrons sur les points forts.
LA PLANIFICATION
Environnements internes :
Les forces :
L’école charlotte-Lemieux est une nouvelle institution publique, qui a 9 ans d’existence. En analysant les forces de cette école, on voit qu’elle est récente etqu’elle a une très grande diversité culturelle, celle-ci est bien exploitée et gérée. Elle a la capacité d’accueillir des immigrants qui ne parlent ni français ni anglais. Comme la Charte des droits et libertés exige : « (…) L’école est tenue d’offrir le programme d’actualisation linguistique en français (ALF) ou le programme d’appui aux nouveaux arrivants (PANA)».
Elle a aussi une équipe deprofessionnelles telle que des éducateurs spécialisés, des spécialistes en numératie et en littéracie, des orthophonistes et des enseignants qualifiés dans leurs domaines. De plus, le directeur d’école est ouvert d’esprit, il écoute son personnel et il a un sens de communication hors du commun. Les enseignants suivent des formations sur la santé, la nutrition, la lecture dirigée et sur la gestion descomportements. L’école a un très bon service administratif et accueille beaucoup de stagiaires. L’emplacement de cette école est avantageux, car elle est située dans une ville anglophone avec une clientèle francophone. L’encadrement est personnalisé pour chaque élève de l’école, par un personnel dévoué. A l’école Charlotte-Lemieux, la direction offre un guide d’apprentissage pour les parents et...
tracking img