Psychologie des enfants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5132 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1 – Que pensez-vous du système éducatif à l'époque de Platon?
Je constate déjà une intervention de l'Etat dans la vie de l'enfant très jeune : 3 à 6 ans. En même temps il est intéressant de noter que la société éduque ses enfants très tôt, même sous forme de jeu. Ensuite, de 6 à 10 ans, il s'agit plus de façonner de bons soldats, puisque c'était un des métiers qui employait le plus d'hommes,les guerres étaient nombreuses. Puis de 10 à 18 ans, on aborde des études littéraires, mpusicales, mathématiques et phylosophiques qui formaient le jeune adulte en vue d'une position de gouvernant de la cité. Il me semble, déjà, que ce cursus s'adresse aux garçons et à eux seulement. Ensuite, on ne sait pas dans quelle classe sociale, les enfants étaient recrutés. Enfin, compte-tenu des matièresenseignées, je postulerai pour une école visant à former surtout une élité apte à gérer les soldats de pauvre condition et le petit peuple et donc fort éloignée des visées de l'école pour tous de Comenius.

2 – Expliquez la différence entre éducation statique et éducation dynamique
Education statique : Elle est donnée souvent de façon orale et elle est surtout destinée à transmettre les savoirsancestraux, pour permettre à l'enfant de s'insérer dans la communauté. L'adulte enseigne par imitation, par le conte, par l'initiation et les rites. Elle est le fait de sociétés où la tradition est largement conservée et le changement lent, le but étant de reproduire ce que l'on connait. Elle ne permet aucun progrès laissant peu de place à l'imagination autorisant à penser autre chose que ce quel'on connaît. Elle est le fait de sociétés vouées à l'instinction faute d'adaptation; Education dynamique : Si elle s'appuie également sur la transmission du patrimoine, ces connaissances sont contestables et cette éducation ouvre la voie à la créativité, l'invention, à la transformation, à l'amélioration des techniques, au changement social. C'était l'éducation que recevaient nos grand-parents oùles aînés apprenaient aux plus jeunes les choses de la vie : travaux des champs, aide à la maison ou à l'atelier. Cela permettait à l'enfant, les générations étant toutes présentes autour de lui, de savoir comment se comporter et s'intégrer. L'apprentissage se faisait à partir de plusieurs modèles et à peu près filles et garçons confondus, sachant que les filles n'apprenaient pas à chasser, ni lesgarçons à coudre; Rien n'empêchait d'améliorer les techniques de travail et c'est grâce à cette ouverture qu' eu lieu la révolution industrielle et les progrès techniques.

3 Commentez cette phrase : »l'équipement mental humain est universel, mais la manière d'en disposer est spécifique à chaque culture »
Quelle que soit sa couleur ou sa race, l'être humain possède un potentiel identiqued'acquisition des connaissances. Il peut se souvenir, généraliser, trier, imaginer des concepts, raisonner. C'est ce qui nous distingue des animaux. Si le potentiel mental humain est universel, la manière de l'utiliser est spécifique à chaque culture. Ainsi, la notion d'intelligence, de la pudeur, du respect ou de la meilleure manière de manger variera à l'infini si l'on se trouve dans une trivu enAfrique, au fin fond de l'Amazonie ou dans le 16è arrondissi=ement de Paris. Elle est déjà différente dans une même culture quoique plus uniformisée.

Dans une tribu d'Afrique par exemple, apprendre signifie savoir se débrouiller pratiquement dans la vie : savoir chasser, trouver de l'eau, choisir les bonnes racines. Il s'agit donc plus de moyens donnés pour affronter la vie quotidienne ett quiconcerne tous les enfants. Cette éducation est donnée à tous. Les anciens sont obligés d'apprendre aux plus jeunes (chez nous l'éducation n'est pas obligatoire) chacun disposant d'un savoir qu'il DOIT TRANSMETTRE. Si je devais établir une comparaison, sans pour autant être passéiste, je dirai que l'éducation obligatoire et l'arrivée de l'industrialisation nous a un peu fait perdre de vue la richesse...
tracking img