Psychologie des organisations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5646 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|PSYCHOSOCIOLOGIE DES ORGANISATIONS |

La psychosociologie des organisations fait appel aux techniques, écoles, courants de pensée issus et de la psychologie, et de la sociologie. Elle peut supposer le plan suivant :

• la psychologie individuelle
• la gestion de soi
• les mécanismes interpersonnels
• la motivation,l’implication, l’engagement professionnel
• la conduite des hommes, le leadership, les méthodes d’encadrement
• l’expression, la communication et le travail en groupe
• les différentes théories et les différents modèles appliqués aux organisations
• l’étude des notions de pouvoir, transaction, conflit et négociation
• les aspects culturels et coopératifs desorganisations

L’objectif avoué de ce module est de créer des passerelles intellectuelles entre l’individu et le groupe.

Pour conclure, je vous souhaite des séjours à l’étranger efficaces, l’été qui vous convient, et vous donne rendez-vous en troisième année pour quelques heures de synthèse et de préparation en vue d’intégrer une entreprise

L’ENFANT

La connaissance de l’individu est un sujetvaste, complexe. « L’arrêt sur image » que nous proposons sur l’enfant et son devenir a aussi pour objectif de mettre en avant l’importance du développement de l’enfant dans sa construction d’adulte, l’importance des aléas et difficultés, car toute résilience (résistance) a aussi ses limites.
Cinq grands points seront abordés :

1- les généralités
Nous verrons là le développement del’enfant
les grands acteurs
la psychopathologie, les dysfonctionnements

2- l’enfant sous influence
la famille
les pratiques alimentaires
l’école
la récréation
les relations entre élèves
les attentes des institutions

3- l’enfant acteur de l’économie

4- le concept de résilience

5- quelques phénomènes actuels de société

LA DYNAMIQUE DE GROUPE

Ladynamique du groupe est un sujet d’étude à part entière. Elle a commencé dans la première moitié du vingtième siècle :
- l’enquête de Hawthorne
- la sociométrie
- Kurt Lewin

Elton Mayo, appelé pour mieux comprendre le comportement des ouvriers de l’usine de Hawthorne, apporte une conclusion qui va « révolutionner » le monde de la psychologie du travail : plus on accorded’attention à l’opérateur, meilleure est sa productivité.
A la même époque apparaît la sociométrie de Moreno : il est possible de « schématiser » les rapports/échanges des individus.
Enfin, Lewin, Lippitt et White mettent au point une expérience qui fera date dans l’histoire : trois groupes d’enfants sont encadrés par trois animateurs. L’animateur du premier groupe est autoritaire, l’animateur du deuxièmegroupe est démocratique, l’animateur du troisième groupe est laisser-faire/laxistes. A la fin du travail à accomplir, le groupe encadré par l’animateur démocratique obtient le meilleur résultat qualitatif à égalité avec le groupe géré par l’animateur autoritaire, mais en plus s’inscrit dans la durée : les enfants travaillent en autonomie lors de l’absence de l’animateur.
Autres expériences :équipage de bombardiers 2nde guerre mondiale (1), nourriture des familles américaines toujours pendant la deuxième guerre mondiale ( 2),et enfin naissance des enfants années soixante et consommation de jus d’orange(3), toutes expériences qui ont fait école et participé à l’émergence de nouvelles formes de distribution
1) les équipages de bombardiers nord-américains - trois personnes- ont été.choisis avec un critère précis : il ne fallait pas que les gens s’entendent trop bien, en maintenant une certaine distance entre les personnes, en veillant toutefois à éviter une agressivité néfaste
2) pendant la guerre, les responsables constatent une mauvaise répartition de la consommation de bœuf , les consommateurs privilégiant les morceaux « nobles » ce qui entrainait un gaspillage...
tracking img