Qu'est ce que autrui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (645 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 janvier 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Autrui désigne l'ensemble des autres hommes, nous pouvons le considérer comme un autre soi-même; un alter ego. Ainsi, Baudelaire a dit: "l'autre est à la fois proche et lointain"[1]. La questiond'autrui pose alors le problème de sa connaissance. À ce sujet, plusieurs conceptions de l'autre existent selon que le regard est philosophique, culturel ou religieux.

Étymologie
Ancien cas régime deautre, formé à partir du datif du mot latin alter, *alterui, altération de alteri d’après cui[2].

Conception philosophique
Divers philosophes sont d'accord sur le fait que l'étude de l'autre passepar la connaissance de soi[3]. Ainsi pour Sartre, la découverte d'autrui est contemporaine de la découverte de soi. Dans tous les cas, on a besoin de l'autre pour se construire, pour exister. Eneffet rencontrer l'autre comme tel, nous dit Emmanuel Lévinas c'est entrer en relation avec lui dans sa proximité. Mildred Szymkowiak[4] décrit l'altruisme comme un dépouillement du sujet au profitd'autrui[5].

Conception chrétienne
D'un point de vue religieux la reconnaissance de l'autre est alors fondée sur un idéal; l'autre me renvoie l'image de Dieu. Et dans cette optique, nous sommes touségaux, tous les mêmes. L'autre est notre "prochain" le visage du prochain m'obsède [...] " écrit Lévinas "Il me regarde, tout en lui me regarde, rien n'est indifférent."[6] Le christianisme fonde lareconnaissance de l’existence de l'autre sur l'amitié et l'amour, c'est-à-dire les sentiments: "Voici mon commandement, aimez-vous les uns les autres comme je vous aime. Le plus grand amour que quelqu'unpuisse montrer, c'est de donner sa vie pour ses amis."[7] Dieu est donc donné comme modèle d'amour car comme l'écrit Saint Augustin "C'est dans l'amour de Dieu que se fondent les amitiés parfaites". Deplus, les sentiments comme la compassion montrent combien nous sommes capables de partager la peine de l'autre c'est-à-dire de faire de l'autre son "prochain".

Conception anthropologique...
tracking img