Question transversale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (501 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comino Julie 1S3
pour le 16/09/2011

Question transversale

Un extrait de l’œuvre de Thomas More “L'Utopie”, “Lettre à Louis XIV” rédigée par Fénelon ainsi qu'un extrait de l’œuvre de Rabelais“Gargantua” sont en effet trois textes dont les auteurs critiquent les politiques expansionnistes des souverains. Ils ont été écrits entre le XVIe et le XVIIe siècle, en Angleterre pour Thomas More puisen France pour Rabelais et Fénelon. Il est intéressant de se demander comment chacun de ces auteurs a procédé et si ils s'y sont pris de la même façon.

Examinons d'abord les genres et les formesdes textes.
Le texte de Thomas More est un roman politique car c'est un mélange de fiction et de réalité ayant pour sujet dominant la critique de la politique, celui de Rabelais est un roman carcelui-ci est une pure fiction et le texte de Fénelon appartient au genre épistolaire.
Nous avons des dialogues dans le texte de Thomas More ainsi que dans celui de Rabelais ; Thomas More opte pourl'originalité en choisissant un dialogue comprenant un mélange de fiction et de réalité (un dialogue entre un marin imaginaire et lui-même) alors que Rabelais préfère exploiter un dialogue fictif dont lespersonnages sont essentiellement inventés. En revanche, le troisième texte, celui de Fénelon, n'apparaît pas sous forme de dialogue mais sous forme d'une lettre adressée au Roi Louis XIV, de plus cettelettre est réelle et a bien été écrite pour le roi en personne.Chaque auteur a choisi un registre pour critiquer les politiques expansionnistes des souverains : Thomas More a choisi le registresatirique, Rabelais a lui choisi un registre comique burlesque et enfin Fénelon a choisi le registre pathétique.

Ces choix de genres et de formes des textes contribuent à la mise en valeur ce que nousallons dégager ; le contenu des textes.
Thomas More et Rabelais ont chacun utilisé des accumulations dans leurs textes ; au niveau des injonctions et des arguments pour More puis au niveau des...
tracking img