Radio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1992 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RADIO
Introduction
* Elle reste très marquée par son histoire.

A) Historique
* 1865 : Invention par Maxel puis Merconi (1896)
* 1922 : Première station : Le poste de la tour Effel
* Année 20 : Création de plusieurs radios
* 1939 : Seule source d’info avec la guerre
* Europe 1
* La radio d’Etat : France Inter ; France Musique ; France culture
* 1974 :Radio libre
* 1981 : Libération des ondes, toutes les ondes sur la FM
* 1984 : loi autorisant la pub sur les radios locales privée
* 90 : ère du numérique
2) La radio en tant que média
A) Une nomenclature de stations à 4 registres
* La mise en onde où l’animateur et l’auditeur sont peu présents
* La mise en scène où l’animateur joue de sa personnalité sans que l’auditeurn’intervienne
* La consultation où l’animateur sollicite l’intervention de l’auditeur
* La participation où l’auditeur fait le programme : libre antenne

B) Les 3 genres majeurs de l’offre radio
* Divertissement
* Musique
* Information

C) Les radios publiques
* Le service public financé à 90% par les redevances est assuré par 3 sociétés nationalisé :
* Radio Francequi comprend 5 stations à diffusion national : France Inter ; France Info ; France culture ; France musique ; France Bleu
* France Réseau Outre Mer
* Radio France International
* Ces stations sont contrôlées par l’Etat et la publicité y est réglementée :
* Elle est autorisée seulement aux entreprises publiques, parapublique, aux services, aux administrations, aux collectifs, auxsecteurs mutualistes ou d’intérêt général.
* Le parrainage est aussi autorisé si, seul le nom et le secteur d’entreprise sont prononcés.

D) Les réseaux commerciaux privées
1. Les radios généralistes
* Europe 1 , RTL, Sud Radio
* Aussi appelées radio périphérique car elles émettaient des ondes en périphérie du territoire national. Luxembourg ou Monte Carlo
* Durant année 80 :dominante aux côté des radios et du service public, mais l’explosion des radios musicales les a beaucoup affaiblies.
* Baisse de l’audience, audience vieillissante, tarif pub plus élevé que les musical donc frais plus important.

2. Les réseaux musicaux
* Les radios musicales nationales ont la plus grosse part d’investissement.
* Station généraliste : 34,4%
Station musical :60,7%
* Des stations menacées :
* La part d’audience des musicales n’a cessé de croitre ces 15 dernières années au détriment des radios généralistes.
* Le développement d’internet fragilise avec une baisse d’audience et d’investissement de la pub

3. Les stations locales et régionales
* ADO FM, Sud Radio, Vibration
* La plus grande partie des ces stations s’est regroupé ausein du GIE Les indépendants
* GIE indépendant qui regroupe plus de 110 stations et qui proposent aux annonceurs une couverture nationale.
* Ce système permet aux radios locales ou régionales de trouver des revenus importants du marché publicitaire national.
* Le marché local étant insuffisant.

4. Les stations thématiques
* Autoroute FM, BFM, Radio classique
* Audiencecumulé en moyenne en % :
* Musicale : 43,4%
* Généraliste : 36 %
* Locale : 19,7%
* Thématique : 12,9%
* Durée d’écoute (voir poly)
* La durée d’écoute par auditeur en min place par les radios Générales en 1er car elles sont écoutées plus longtemps
* l’audience cumulée par jour classe en 1er les musicales et les généralistes en 2nd

5. La classification
* 5catégories ont été définies par le CSA pour classer les médias : A, B, C, D, E
* Les radios du services publiques n’entre pas dans les catégories, elles sont appelé catégorie F
* Catégorie A : Ex radio Dijon Campus.
Catégorie de Radio Associatives non commerciales.
Ce sont des radios de proximité, communautaires, culturelles, scolaire qui doivent consacrer au moins 4h par jour entre 6h...
tracking img