Raphael - dona velata et fornarina

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Artiste : Raphaël Artiste : Raphaël
Œuvre : Dona Velata vers 1516 Œuvre : La Fornarina vers 1518
Dimensions : 85cm de haut, 64cm de large Dimensions : 85cm de haut, 60cm de largeLieu de conservation : Florence, Palazzo Pitti, Lieu de conservation : Rome, Galleria
Galleria Palatina Nazionale d'Arte Antica

Ces femmes représentent un sous genre duportrait de femme idéal et correspondraient donc à l'idéal de beauté de Raphaël et non pas au portrait d'une femme en particulier.
La Dona Velata peut être inspirée d'une femme, ou deplusieurs et être une combinaison des traits les plus beaux, ou encore peut être une invention totale.

On trouve sur ces deux tableaux la même pose, le même visage même si la fractureest un peu différente : les yeux et et les arcades sont semblables.
A gauche, on a une beauté morale, à droite on a une beauté physique, la Fornarina représente le désir érotique.Raphaël est vraiment le peintre qui cherche la beauté. Cette quête est liée à la grâce, beauté extérieure qui manifeste une beauté intérieure. C'est une beauté vertueuse.
Dans ledomaine artistique, on va souvent rencontrer l'association de la grâce avec la « sprezzatura » : c'est un mélange de naturel et d'élégance. Le travail et la quête de la beauté sont pousséssi loin qu'on ne les voit plus. La recherche de la beauté ne s'affiche pas en tant que telle.

La Dona Velata présente un sourire extrêmement discret, elle indique son cœur de la maindroite : elle assure de sa fidélité, de sa sincérité. Sa manche attire également le regard. On a une impression tactile, on a envie de toucher. Les bijoux sont à la fois discrets ettrès luxueux. Son collier est par exemple composé de camée, mais il est monochrome.
La mèche de cheveux, qui s'échappe sur son front, atténue ce qu'aurait de froid une beauté parfaite.
tracking img