Rapport cnra

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SOMMAIRE

SOMMAIRE 1

AVANT PROPOS 2

REMERCIEMENTS 3

INTRODUCTION 4

Partie I : les régimes de retraite de base au Maroc : 5

la Caisse Marocaine des Retraites - CMR - 5
La Caisse Nationale de Sécurité Sociale - CNSS - 6
Le Régime Collectif d’Allocation de la Retraite - RCAR - 6
la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite– CIMR – 8
les types de systemes deretraite au maroc 9
Comparatif des régimes de retraite de base au Maroc 10

Partie II : Présentation du lieu de stage : 13

Présentation du pôle prévoyance : 13
Présentation de la CNRA : 13
L’organigramme de la CNRA : 16
Les principales activités de la CNRA : 16
Descriptifs de la Direction Développement (lieu de stage) : 19

Partie III : Les régimes de retraite complémentaireau Maroc : Quelles différences ? 24

Tableau de comparaison des Produits de Retraite Complémentaire Groupe : Matrice des caractéristiques 24
RECORE : positionnement par rapport à la concurrence 27

Partie IV : RECOMMANDATIONS 29

CONCLUSION 30

BIBLIOGRAPHIE – WEBOGRAPHIE 31

ANNEXES 32

AVANT PROPOS

Dans le cadre de notre formation à l’Institut supérieur des GéniesAppliqués nous sommes amenés à passer un stage.

Le présent stage représente un complément indispensable à notre formation, il nous permet de mettre en pratique les connaissances acquises durant les années d’études et de renforcer l’expérience professionnelle acquise durant le stage d’initiation et par conséquent de mieux s’adapter avec le monde professionnel.

A ce niveau, j’ai passé monstage au sein de la Caisse Nationale de Retraites et d’Assurances.

A cet effet mon rapport porte sur 4 volets :
❖ Dans une première partie, je fournirai un bref aperçu sur les régimes de retraite de base au Maroc ;

❖ La deuxième partie, une présentation du lieu de stage ;

❖ La troisième partie va porter sur une étude comparative entre RECORE et d’autres régimes de retraitecomplémentaire ;

❖ Et dans la quatrième et dernière partie, des recommandations.

REMERCIEMENTS

INTRODUCTION

Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que se concrétise la protection sociale. C’est un système par répartition destiné à apporter des revenus aux plus de 60 ans.

En octobre 1945, la sécurité sociale impose aux salariés et à leurs employeurs de consacrer defaçon obligatoire un pourcentage du salaire à leur protection sociale et notamment à leur retraite.

La retraite complémentaire est un régime facultatif qui complète le régime de retraite de base à savoir la CNSS, la CIMR, la CMR et la RCAR et qui a pour objet la constitution et le service de rente complémentaire au profit des affiliés.

La problématique de la retraite est universelle. Eneffet, il ne s’agit pas d’une spécificité marocaine, les changements socio-économiques que connaît le monde ont mis les pays émergents et ceux développés sur le même pied d’égalité.

Au Maroc, le secteur de la retraite est composé de plusieurs caisses, chacune couvre une ou plusieurs catégories socio-professionnelles avec des paramètres techniques et financiers différents.

Parconséquent, quels sont les points de convergence et ceux de divergence entre les différentes caisses de retraite au Maroc ?

Partie I : les régimes de retraite de base au Maroc :

Au Maroc, les régimes de retraite de base sont caractérisés par:
- Une application selon la catégorie socio-professionnelle à laquelle on appartient;
- Des cotisations et prestations hétérogènes;
- Dessystèmes techniques de financement différents.

la Caisse Marocaine des Retraites - CMR -

Crée en 1930, La CMR s’applique :
- Aux fonctionnaires de l’Etat ;
- Aux agents des collectivités locales ;
- Au personnel de certains établissements publics exclus du champ d’application du RCAR et qui ne dispose pas d’un régime de retraite. 

L’objet de la CMR est le...
tracking img