Rapport de stage de fin de formation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Agronomie
L'agronomie (du grec agronomos) est l'ensemble des sciences exactes, naturelles, économiques et sociales, et des techniques auxquelles il est fait appel dans la pratique et la compréhension de l'agriculture. Les sciences vétérinaires sont parfois exclues de cette définition.
Agriculture et agronomie
Les termes d'agriculture et d'agronomie sont souvent utilisés indifféremment, alorsqu'il s'agit de deux concepts différents.
D'une façon générale, l'agronomie est la science visant à comprendre les mécanismes en jeu en agriculture et à les améliorer. Ceci explique que l'on parle parfois de sciences agronomiques. L'agriculture quant à elle est la pratique de l'activité agricole. Idéalement l'agriculture se nourrit des réflexions agronomiques. Dans son acception restreinte,l'agronomie embrasse la connaissance des techniques agricoles en interaction avec le milieu (date de semis, valeur des assolements, choix des semences, calcul de la minéralisation de la matière organique, techniques d'élevage...). Dans une acception plus large, l'agronomie comprend également la connaissance de l'organisation socio-économique de l'agriculture (forme sociale, financement, fonctionnementdes marchés, structures familiales).
Histoire de l'agronomie
Si dès la plus haute antiquité les évocations des travaux ruraux sont présents dans l'iconographie (bas reliefs égyptiens par exemple) et font l'objet de l'attention des élites dans certaines civilisations (rôle des paradeisias, palais et fermes impériale, dans l'Empire perse achéménide) il faut attendre l'agronome punique Magon(antérieur au iie siècle av. J-C mais sans qu'il soit aisé de le dater) pour que soit fait référence à un traité d'agronomie structuré. Sa valeur fut si bien reconnue que le Sénat romain en ordonna la traduction. D'une manière générale l'aristocratie romaine marqua un certain intérêt pour l'agronomie ce qui se traduisit par une succession d'auteurs : Caton l'Ancien, Varron, Columelle et Palladius. AuMoyen Âge, le progrès agronomique diffuse essentiellement au travers des abbayes notamment bénédictines. Dès la Renaissance, le regain général de l'écriture et de la lecture affectera également l'agronomie. Si dans un premier temps on se contenta essentiellement de publier en latin puis dans les langues vernaculaires les traités antiques, dans un deuxième temps furent produits des traités originaux.Le plus connu en France est celui du gentilhomme Olivier de Serres auteur du Théâtre d'agriculture; néanmoins la diffusion de l'agronomie reste confidentielle. Ensuite dans la seconde moitié du xviiie siècle la diffusion et l'étude de l'agronomie se renouvelèrent par l'intermédiaire des sociétés royales d'agriculture et de savants tels que Duhamel du Monceau auteur des Éléments d'agriculture en1762.
Agronomie : une science locale
L'agriculture étant une mise en valeur d'un territoire donné ayant ses caractéristiques propres, l'agronomie replace des connaissances génériques dans un contexte local. Il s'agit en effet de comprendre un milieu pour en tirer le meilleur parti agricole. Dans sa partie concernant les pratiques agricoles proprement dites, l'agronomie est étroitement liée à lapédologie dans la mesure où elle est étroitement liée aux sols et aux climats, qui ne sont jamais les mêmes d'une région à l'autre. C'est la raison pour laquelle en France, par exemple, certaines spécialisations se font en agronomie tropicale, dont les spécificités ne sont pas comparables à l'agriculture de la métropole. On parle souvent de terroirs, lesquels doivent être traités différemment les unsdes autres.
Évolution de l'agronomie
L'agronomie a connu une rupture fondamentale au cours du XXe siècle. À l'origine elle visait essentiellement à optimiser les ressources et potentialités locales (sols, eau, espèces cultivées) en agençant mieux les productions dans le temps et dans l'espace et en améliorant les pratiques de travail du sol. À partir du début du XXe siècle l'essor de la...
tracking img