Rapport de stage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ga Introduction

L’objet de rapport de stage porte sur le stage que j’ai effectué les 21 et 22 octobre 2010 dans l’entreprise Art de Ville Laval, lors duquel, j’ai pu observer le métier d’urbaniste, ce qu’exerce Mme Dion, responsable du bureau d’études.
Pour faire ce stage, j’ai tout d’abord, fait de nombreuses recherches sur les secteurs d’activités qui me plaisaient et enparticulier le métier d’urbaniste sur Internet. Puisque, l’idée d’aménager le territoire, d’élaborer des cartes, tout en respectant la réglementation mais aussi la notion de développement durable me plaisait et vu que je ne connaissais pas, j’ai eu envie de découvrir en quoi consistait ce métier pour me donner une opinion et peut-être susciter une orientation futur parrapport à ce métier. Ensuite, j’ai trouvé différentes adresses, dont celle de Mme Dion qui exerce à Laval, du fait j’ai envoyé une lettre de motivation et j’ai eu la chance de recevoir une réponse positive à ma demande.

















I) L’entreprise
A. L’historique, ses partenaires, ses clients et sa localisation
L’entreprise Art de VilleLaval a été crée en juin 1995 à Laval, 6, rue Cheverus (voir carte ci-dessous). Cette entreprise est dirigée par Marie-Cécile Dion, elle travaille seule et exerce une profession libérale qui est urbaniste réglementaire. Son lieu de travail est son domicile. Ses horaires sont assez réguliers, mais cela peut varier en fonction de ses réunions et de ses différents déplacements sur le terrain parexemple. Ses différents partenaires sont les Bureaux d’études, la Direction Départementale du Territoire, la Chambre d’Agriculture principalement. Ensuite, Mme Dion exerce pour les communes ou groupement de communes tel que les Communautés de Communes désirant améliorer le cadre de vie ou améliorer le développement durable de leur ville.

B. Parcours de mon maître destage 
Après un Bac B à l’époque, qui correspond à un Bac Economique et Social aujourd’hui, Mme Dion à tout d’abord fait une prépa’ littéraire pendant deux ans, et ensuite continuée sur une licence d’histoire pendant un an. Pour finir, elle a effectuée un magistère en aménagement à Paris. Ce qui correspond maintenant à Master 2.


Localisation :
Art de Ville Laval

Source : Google maps
II) Lemétier d’urbaniste

A. La nature du travail, les avantages, les inconvénients et les qualités requises

Mme Dion exerce le métier d’urbaniste réglementaire. C'est-à-dire que, tout d’abord, une commune ou un groupement de communes fait appel à ses services pour mettre en forme un projet d’urbanisme.
Pour cela au début, elle fait un diagnostic du territoire, grâce notamment aux documents del’INSEE, aux photos aériennes, aux cartes de l’IGN, et va aussi sur le terrain pour mieux visualiser le contexte. Ce diagnostic est divisé en plusieurs parties. Il y a pour commencer, un diagnostic de l’état initial de l’environnement, c’est-à-dire, tout ce qui touche le relief, l’hydrographie, les grandes unités paysagères, les risques et les contraintes de l’environnement. Après, ily a un diagnostic socio-économique, ce qui représente la taille de la population, le nombre de logement, la consommation d’espace, la population active et l’activité dans le village, le fonctionnement urbain, l’agriculture et l’utilisation de la construction.
Ensuite, elle dresse un bilan et les perspectives d’évolution, avec les atouts et les handicaps, les projets et les évolutions possiblesdans le village ou la ville.
Pour finir, elle élabore des scénarios de développements qui sont corrigés après de nombreuses réunions entre le bureau d’études, les élus du village mais aussi la Chambre d’agriculture et la Direction Départementale Technique entre autre. Ces sont les révisions simplifiées. Qui permet d’arriver à un projet final qui étudie la faisabilité du terrain lorsqu’un...
tracking img