Revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (999 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le rôle de l’Etat est-il d’assurer le bonheur des citoyens ?

Un Etat suppose avant tout l’existence d’une société, laquelle paraît le résultat d’une association volontaire d’individus. En effet,sans citoyen, un Etat n’aurait pas lieu d’exister puisque c’est à eux qu’il s’applique, en organisant et en soumettant une nation à un gouvernement et à des lois communes. C’est ainsi que se pose laquestion de la fonction de l’Etat par rapport à cette nation. Le rôle de l’Etat est-il d’assurer le bonheur des citoyens ? Telle est l’une des principales problématiques soulevées par les questions dephilosophie politique. Ainsi, il semble évident que l’Etat a pour mission de garantir les libertés fondamentales des citoyens et donc, de contribuer à leur bonheur, mais il n’en reste pas moins que lasoumissions d’un peuple à des lois, reste la priorité d’un Etat.

Le bonheur des citoyens ne peut être atteint que lorsque l’Etat répond à leurs volontés communes. Ainsi, de nombreux philosophess’accordent pour dire que la finalité majeure de l’Etat est d’assurer la paix sociale. Hobbes adopte cet état d’esprit en montrant que l’Etat politique, caractérisé par une certaine organisationjuridique, assure la liberté et la satisfaction des membres d’une nation. Il disait : « dans l’ordre du gouvernement […] la paix revient au monde, la sûreté publique est rétablie ». Autrement dit, le bonheurd’un peuple n’existe que lorsque l’Etat remplit un rôle de protecteur et garantit les valeurs telles que la liberté, la propriété, la sécurité et les plaisirs de la vie. La fonction de l’Etat est doncde garantir la sécurité des individus et d’assurer leur liberté. C’est ainsi qu’est née la devise « liberté, égalité, fraternité » qui montre que l’Etat n’est autre que le bienfaiteur d’une nation.Spinard défendait également ce point de vue en affirmant que l’Etat existe « pour libérer l’individu de la crainte […] c'est-à-dire pour qu’il conserve […] son droit naturel d’exister et d’agir »....
tracking img