Rien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (892 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
BIIIIINNNNNN BIIIIINNNNNN BIIIIINNNNNN !!!!! Bordel de cadran à la con! Je me lève sans grand enthousiasme. Prend un t-shirt sans importance et un pantalon mal entretenu et les enfile. Pendant que lesoleil dort toujours, je dois me préparer pour, parce que l'on ne sait jamais ce qui peut nous arriver un jour d'école. Mes pieds sont lourds et lents, je serais prêt à parier qu'ils essaient dereculer alors que moi je veux avancer. Tel l'Himalaya, je gravis les marches de ma maison une à une pour me rendre au sommet du premier étage. La lumière provenant de ma cuisine m'aveugle énormément, jepasse près de tomber à la renverse et de descendre l'escalier en dix fois moins de temps que je ne l'ai monté. Mon ventre me crie des insultes. Pour le faire taire, je me dépêche à choisir quoi manger.Toast ou Céréales. Trop lâche pour choisir, je prends un bol de céréales et une paire de toasts. J'avale ainsi mon déjeuner sans prendre le temps de savourer les saveurs exquises qui pourrait enressortir. Je me redresse difficilement la tête, vois le micro-onde. Les barres luminescentes m'affichent 6 h 32 AM. Je pars, de plus en plus réveillé, faire mon sac à lunch. Réussi de peine et de misèreà me trouver un diner potablement bon, fouille dans le frigo et en ressort un petit pot de yaourt et une pomme bien pâteuse. Je plonge la tête dans la récupération et en ressors avec un sac plastiqueentre les deux babines. J'y plonge mon repas encore congelé, ma pomme et mon dessert laitier. Je me tourne vers l'horloge numérique du micro-onde. Il est maintenant 6 h 52. Du plus rapide que le réveilmatinal me le permet, j'enfile mon manteau peut-être trop léger et je pars en trombe sans même prendre le temps de saluer ma famille. J'arrive au coin de la rue Théroux et du boulevard St-Charles etle taxi bus est déjà là en train de m'attendre. Sans me presser, j'embarque dans le véhicule et y place mes choses. Le chauffeur, un noir qui essayait franchement mal de se cacher derrière sa...
tracking img