Rire fait-il penser?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1838 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La comédie naquit aux environs du IV siècle av. Jésus Christ, elle trouve son origine dans la littérature grecque antique, du mot κωμῳδία, kōmōdía (« comédie, poésie satirique ») composé de κῶμος, kōmos (« célebration, procession ») et ᾠδή, ōdē (« chant »). Après avoir disparu pendant des siècles, elle renaît au Moyen-Âge, et ne cessera d'évoluer jusqu'à nos jours. Au XVIIème siècle, elle serenouvelle en s'inspirant de la Commedia Dell'arte et multiplie ses genres. On distingue parmi eux, la comédie de mœurs, où sont dénoncés les satires contemporains grâce au rire et à l'humour.
Le Mariage de Figaro, œuvre du XVIIIème siècle, en est l'un des plus illustres représentants. Suite du non moins célèbre Barbier de Séville, il relate les aventures de Figaro, un homme du peuple, dont lemariage est menacé par Almaviva, son Comte et ancien complice. Dans cette comédie en cinq actes, nombreuses sont les parabases où des personnages sortent de leur simple rôle pour endosser le rôle d'un porte-parole engagé. Mais est-ce le seul moyen que Beaumarchais a trouvé pour nous faire réfléchir dans une comédie?
Le vagabond de l'Homme qui rit affirme que le rire et la réflexion sont deuxasymptotes qui ne peuvent se rejoindre: «J'ai un camarade qui fait rire, moi je fais penser.». On en vient à se demander si dans le Mariage, faire rire ne sert qu'au ressort dramatique ou si elle est un masque d'une pensée.
Il est vrai qu'habituellement faire rire n'est qu'un principe de la comédie, cependant, certains formes de comique ont également la fonction de faire penser, mais il est nécessairequ'une comédie joue à la fois un rôle de simple divertissement et de plaidoirie.


La comédie a pour originel but de faire rire, ainsi, il n'est pas étonnant que le comique soit seulement de ressort dramatique, évitant à la pièce de se retrouver dans un registre dramatique ou tragique. On le voit par différent formes de comiques plus essentiellement portées sur les gestes, et l'expression ducorps en général.
Dans le Mariage de Figaro, la scène 21 de l'acte II présente le jardinier ivrogne, Antonio, qui entre dans la chambre intime de la Comtesse « portant ses pots de giroflées », ses répliques vulgaires «  Boire sans soif, et faire l'amour en tout temps », son vocabulaire mal employé « Voilà comme on fait des jugements... ténébreux. », « On vient d'en jeter un homme », « Je n'aipas vu sauter de cheval. » le caractérisent comme le bouffon de la farce, le vieux bourbon lequel on rit à ses dépens. Pourtant le scène contenait toutes les informations de l'intrigue et aurait pu paraître pour un drame, si Antonio n'avait pas ce statut de pitre, il aurait dévoilé la description du Chérubin et le brevet d'officier. Ce personnage, propre à la parade, a ainsi, pour seul rôle defaire rebondir l'intrigue dans un atmosphère de jovialité et de rire.
Outre la farce, les didascalies peuvent avoir le simple rôle de nous faire rire et faire progresser l'intrigue, elles sont notamment importantes à l'acte IV scène 9, où le comique de geste est particulièrement important.
« Le Comte fait le geste d'un homme qui s'est cruellement piqué le doigt, il regarde le papier cacheté d'uneépingle et dit -pendant un pianissimo!- : « Diantre soit des femmes, qui fourrent des épingles partout! » Il jette l'épingle à terre et lit le billet puis le retourne. Il voit qu'il doit renvoyer le cachet avec l'épingle et cherche à terre.
Figaro, qui a tout vu, dit : « D'un objet aimé tout est cher. » »
Les scènes précédentes et celles à venir nous montrent l'importance de cette épingle,tout d'abord un moyen de renvoyer la lettre à la Comtesse, cette scène qui montre le Comte cherchant désespérément son épingle, après s'être fait piqué dans la foule et finalement le retrouve et permettre à Figaro de voir la scène mais non l'émettrice du billet. Ainsi, les didascalies n'ont servi qu'à ridiculiser le Comte et son libertinage.
Les imitations et les jeux de masque ont également un...
tracking img