Roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN
I/Présentation du texte
II/Lecture
III_/ Hypothèse générale_
IV/_Choix des Axes de lecture_
V/_Vérification de l’hypothèse générale_
I/Présentation dutexte
_Texte 4 _: « Et les événements….. premiers interrogatoires. » page 157-158.
II/Lecture
III/_ Hypothèse générale
_
Ce texte est un récit à tonalité pathétique oùAhmadou Kourouma fait la satire du régime mis en place par les nouveaux dirigeants Africains à travers les arrestations arbitraires perpétrées par le parti unique.
IV/_Choixdes Axes de lecture_
Axe 2 : Montrons comment à travers les arrestations arbitraires perpétrées par le parti unique l’auteur fait la satire du néocolonialisme.V/_Vérification de l’hypothèse générale_
Axe 1_ : Montrons que ce texte est un récit à tonalité pathétique_
_Analyse : Ces verbes sont employés au passé simple_
_Relevées : assaillis(L 47), terrassés (L 48), ceinturés (L 10, 15, 45), appréhendés (L 14), expulsés (L 11), menottés (L 15)._
Conclusion partielle 1 : les temps verbaux et le champ lexical dela répression nous ont permis de montrer que ce texte est un récit pathétique.
Axe 2 : Montrons comment à travers les arrestations arbitraires perpétrées par le parti uniquel’auteur fait la satire du néocolonialisme.
_Analyse : champ lexical de l’arrestation_
_Entrée 2 : Les indices spatiaux et temporels_
Relevées_ : aérodrome (L 10), perrondu palais (L 14), rue (L 10), la Présidence (L 48), caves (L 49 et 51), nuit (L 27, 32 et 46) _
Analyse_ : indices de temps et d’espaces_
Conclusion partielle 2 : le champlexical de l’arrestation et les indices spatiaux et temporels nous ont permis de montrer le caractère arbitraire des arrestations perpétrées par le parti unique.
BILAN
tracking img