Rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5190 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Adnan Lilia
HK

DISCOURS SUR L'ORIGINE ET LES FONDEMENTS DE L'INEGALITE PARMI LES HOMMES
Jean-Jacques Rousseau

Discours publié en 1753 suite à la question de l'Académie de Dijon : "Quelle est l'origine de l'inégalité parmi les hommes et est-elle autorisée par la loi naturelle?"
Ce discours suit le Discours sur les sciences et les arts (1751).

Dédicace à la République de Genève :Rousseau est fier d'y être citoyen. Il fait l'éloge de ses concitoyens : la formule "Magnifiques, très honorés et souverains seigneurs" est répété plusieurs fois. Il ne rejette donc pas totalement la société.

Préface : - du paragraphe 1 à 4 : Rousseau présente son entreprise avec modestie. Il cherche à connaître l'homme et sa nature originelle (référence à Socrate : "Connais-toi toi-même"). Ilveut montrer comment la naissance de la société et ses avancées ont éloigné l'homme de son état de nature.

- du paragraphe 5 à 8 : Rousseau évoque la loi naturelle. Il montre comment il était difficile pour les philosophes, en tout temps, de définir la loi naturelle et comment ils se réfutaient entre eux. Il dit qu'il est difficile de connaître la loi naturellepuisque nous ne connaissons pas la nature elle- même. Cette entreprise est donc vaine.

- du paragraphe 9 à 12 : Rousseau refuse la science, qui n'est pas assez approfondie. Il considère que le droit naturel est issu de deux principes qui ne nous sont pas dictés par la raison, mais par notre nature. Il oppose l'homme originel à l'homme en société, l'un ne s'occupant que de ses besoinsnaturels et l'autre vivant dans l'inégalité et la domination des puissants sur les faibles, ce qui le détourne de son but initial. Il termine sur une citation latine de Perse dans Satires : " Apprends ce que la divinité a voulu que tu sois, et quelle est ta place dans le monde humain."

Introduction : - du paragraphe 1 à 6 : il présente le sujet principal de son oeuvre : l'homme. Il opposefondamentalement l'inégalité naturelle et l'inégalité morale. L'une est physique (la santé, la force), l'autre est politique (privilèges, domination morale et financière) et elles ne peuvent être rapprochées. Rousseau explique ce qu'il veut faire : il veut montrer comment l'homme est arrivé à la société, par quels évenements la nature est-elle devenue soumise à la loi. Il introduit également leterme d'état de nature, qu'il pense n'avoir jamais existé. Il rappelle qu'il fera un travail hypothétique basé sur ses connaissances. Rousseau veut examiner l'histoire par lui-même, en omettant tout sujet religieux.

- le dernier paragraphe : Rousseau s'adresse directement au lecteur et lui dit qu'il va lui raconter son histoire, et ce qui a amené à ses changements.

Premièrepartie : - du paragraphe 1 à 13 (" ...et boivent des liqueurs européennes comme de l'eau") : Rousseau prévient d'emblée qu'il ne va pas chercher à étudier l'homme de sa création à nos jours. Il ne veut pas s'attarder sur le fait que l'homme descend de l'animal. Il prévient également que ses dires seront uniquement basés sur des hypothèses et que rien de ce qu'il va avancer sera prouvé comme vrai.Rousseau dit qu'il va d'abord étudier l'homme sur le plan physique. Il explique qu'il va définir l'homme à l'état de nature en l'imaginant doté des capacités que nous avons et en le prenant dans sa plus grande simplicité. Il le voit comme fort, habile (son corps étant son seul outil), il guérit rapidement de ses blessures sans avoir besoin de recours médical, il sait satisfaire ses besoins primitifs(manger, se trouver un endroit où dormir) et c'est tout ce dont il a besoin. L'homme civilisé au contraire est faible car il s'aide des choses extérieures pour vivre et donc ne développe pas ses capacités propres. Dans le mode de vie de l'homme naturel, tout les hommes sont égaux et ils ont tous accès aux même choses, il n'y en a pas un plus avantagé que l'autre. Rousseau est nostalgique de ce...
tracking img