Rwanda

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 28 (6964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE DU GENOCIDE DES TUTSI AU RWANDA (1959-1994).

Rutinduka Laurent, msscc Rome, juillet 2002.

2 a. Introduction Dans ces quatre dernières décennies, les Tutsi du Rwanda ont connu une spirale de tragédie, de violence sans nom, tramée par un petit groupe de leurs compatriotes, Hutu extremistes1. Ces derniers ont tenté de liquider systématiquement les Tutsi du Rwanda en vue de garder lemonopole du pouvoir. C’était, à leur avis paradoxal, une façon de trouver une des solutions valables, pour arriver à un Rwanda meilleur, «démocratique», un Rwanda plus juste, plus humain et fraternel. Heureusement qu’ils n’ont pas réussi leur sale bésogne. A ce que l’on constate actuellement, les Tutsi rescapés ont tendance à croire que tous les Hutu sont leurs ennemis historiques. Ce qui estfaux. Les horreurs de ces extremistes Hutu ne devraient pas boucher le futur meilleur et réconcilié des générations à venir, Hutus et Tutsi confondus. Chacun doit être responsable de ses propres actes. Le génocide des Tutsi est donc un acte connu, commis en temps et en espace bien précis. Il est déjà entré dans notre histoire récente. Mes lectures et mes témoignages personnels, surtout après l’attaquedu Front Patriotique Rwandais (F.P.R.),

Nous constatons dans l’histoire du peuple Tutsi au Rwanda, qu’ils auraient subi 5 génocides successifs dès l’année 1959. Le seul génocide qui a été reconnu officiellement par l’ONU (Organisation des Nations Unies) est celui de 1994. Les Hutus extremistes «power» ont tué presqu‘ un million de Tutsi et Hutu modérés de l’opposition, seulement en trois mois(du 7 avril au 19 juillet 1994). Le Ministère de l’Administration Locale et des Affaires Sociales affirme qu’il y eut neuf cent trente quatre mille deux cent dix-huit (934.218) victimes.

1

3 en 1990, m’ont poussé à conclure que ce génocide contre les Tutsi s’est réalisé en cinq étapes. Chaque étape, selon moi, était un vrai génocide. b. Le peuplement du Pays Les historiens et lesethnologues européens et africains, nous ont toujours dit que le Rwanda a été habité par les Twa, ou les pygmées des forêts, les Hutu ou agriculteurs et les Tutsi, éleveurs. Ces derniers seraient venus d’Abyssinie en Ethiopie au XIIè ou XIIIè siècle de notre ère selon les différents auteurs2. Après s’être installés dans la zone des Grands Lacs, les Tutsi, en plusieurs clans, ont instauré un gouvernementbasé sur la monarchie. C’est la dynastie des Banyiginya qui a conduit la barque jusqu’au 28 janvier 1961. Dès la promulgation officielle du manifeste des Bahutu en date du 24 mars 1957, ces derniers commencèrent une lutte acharnée pour leur émancipation. Les autorités belges et l’Eglise Catholique les ont soutenus visiblement. c. Le génocide des Tutsi en cinq étapes. 1. 1959-1962 En 1959, les Hutusoutenus par les Belges et l’Eglise Catholique ont réussi à faire une révolution sociale. Quelques uns
Il faut préciser que les historiens, philosophes, ethnologues, anthropologues, et autres chercheurs qui ont traité ce thème jusqu’ici, ont affirmé que les Tutsi ont été les derniers à arriver au Rwanda après les Twa et les Hutu. Ces chercheurs sont Vansina, Maquet, Pagès, Kagame, Luc de Heusch, DeLacger, Vidal, Lugan, Pauwels, D’Heltfelt, Chrétien, Héremans, pour ne citer que ceux–ci. Selon eux, les vagues successives des Tutsi seraient arrivées entre le XIè et le XVIè siècle.
2

ont surnommé cet événement «le coup d’Etat de Gitarama». Ils renversèrent la monarchie en janvier 1961. Rappelons que les événements sanglants ont été déclenchés le 1 novembre 1959. Dès cette date, les Tutsi,les nobles et les simples gens confondus, ont connu une criminarité atroce. Quelques Hutu extremistes en ont profité pour tuer. Le 1.07.1962, on proclama l’indépendance nationale. Durant ce brouille politique, les extremistes Hutu aidés par d’autres Hutu manipulés, ont fait des pillages, incendies et massacres systématiques contre tout élément Tutsi. Les tracts d’incitation étaient distribués...
tracking img