Salvador dali

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
*Salvador Domingo Felipe Jacinto* Dalí
"A six ans je voulais être cuisinier. A sept ans Napoléon. Depuis, mon ambition n'a cessé de croître comme ma folie des grandeurs." - Salvador Dali
Toute sa vie, Salvador Dali aura été un personnage à lui tout seul ! Né le 11 mai 1904 en Catalogne, ses parents lui donnent le nom de son frère aîné, décédé un an auparavant. Un événement qui pourraitexpliquer sa mégalomanie légendaire Le jeune Salvador commence à dessiner très tôt : à sept ans, il peint son premier tableau. Il s'essaie à tous les styles et aussi en sculpture. Il entre à l'école des Beaux-Arts de Madrid, mais son expérience s'envole avec la rencontre, en 1928, d'André Breton et du groupe des surréalistes : Tristan Tzara, Louis Aragon, Paul Eluard et sa femme : Gala.L'apparition de celle-ci est une révélation pour Dali : les deux ne se quitteront plus.
« Tout influe sur moi, rien ne me change ».
En 1938, Dali est exclu du groupe avant-gardiste pour avoir d’accord avec Franco. Le peintre choisit alors de s'exiler aux États-Unis. Il y restera neuf ans et son œuvre y rencontrera un immense succès commercial. Il retourne définitivement en Espagne en 1949.{draw:frame} Dali et Gala
En 1929, Éluard et Gala qui étaient mariés, rendent visite à Salvador Dalí, chez lui à Figueras. C'est le coup de foudre réciproque entre Gala et Salvador Dalí. Ils s'épousent civilement en 1932.
Elle devient l'unique modèle féminin et le principal sujet d'inspiration du peintre qui ne cessera de la magnifier et de la représenter comme un mythe vivant et une icône moderne.De son côté, Gala prend en main les affaires de son mari et saura les faire fructifier
Pour Gala, Dalí achète le château de Púbol en Catalogne où elle est enterrée.
Il n'aurait connu qu'une seule femme, Gala, l'unique qui le guérit de sa phobie des femmes qu'il a longtemps comparées à des mantes religieuses. Dalí n'a révélé que quelques années avant sa mort avoir eu des relations avec deshommes, le premier ayant été Federico Garcia Lorca.
La peinture
Ses premières œuvres sont essentiellement des peintures à l’huile influencées par l’impressionnisme;).
Auprès des surréalistes, Salvador Dali développe son exploration de l'inconscient, il puise son inspiration dans ses fantasmes, dans ses psychoses et peint ses obsessions les plus enfouies.
Le réalisme proche d'unephoto d'un panier de pain est clairement évident. Il commence par peindre du réalisme. Puis son style se définit.
{draw:frame}
" Le panier de pain, 1926, Huile sur toile
{draw:frame} Dali devient bientôt un "leader" du mouvement surréaliste. Sa peinture, "La Persistance de la mémoire" (1931), demeure l'une des toiles surréalistes la plus connue.
Dans les années '40, Dali apratiqué un nouveau modèle qui est par la suite devenu notoire en tant que sa période " classique ", démontrant une préoccupation pour la science et la religion.
« Le Christ de saint Jean-de-la-Croix »
{draw:frame}
Pendant que Dali s'est éloigné du surréalisme, il a commencé une série de 18 grandes toiles, s'inspirant de thèmes scientifiques, historiques ou religieux. Parmi les plus connues,on retrouve " Le toréador hallucinogène ", "La découverte de L'Amérique par Christophe Colomb" et "La Cène" hommage à Leonard de Vinci.
{draw:frame}
Son œuvre est de plus en plus marquée par le mysticisme. Le gigantisme atteint ses dernières toiles, grouillantes de personnages, où il réunit toutes les tendances : pointillisme, surréalisme;), tachisme..
Thèmes récurrents
La méthodeparanoïaque-critique est un système qui lui permettrait d'utiliser sa paranoïa, ses hallucinations et ses obsessions, dans un but créatif.
Pour cela, Dali va utiliser des thèmes récurrents d'une œuvre à l'autre. Si la forme change, le fond reste. Surtout avec la représentation du « dur » et du « mou »., Dali pensant que le rêve est la seule et unique expression véritable et significative de sa...
tracking img