Samuel beckett

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Samuel Beckett

Né à Foxrock (Irlande) le 13 avril 1906 & Décédé à Paris, à l'age de 83ans le 22 décembre 1989, Fils d'une famille protestante aisée, Samuel Beckett passe sa jeunesse àDublin. Mais c'est à Paris qu'il vit surtout où il rencontre James Joyce et des artistes d'avant-garde. Après la mort de son père, il écrit son premier texte, 'Murphy'. Pendant la guerre, il s'engage dansla Résistance et rejoint le Vaucluse où il écrit son deuxième roman, 'Watt', et invente la figure du 'clochard' que l'on retrouve constamment. Il retourne ensuite à Paris où il écrit des romans,'Premier amour', 'Molloy'... et des pièces de théâtre, 'Eleuthéria'... C'est en 1953, lors d'une représentation de sa pièce 'En attendant Godot', qu'il acquiert sa renommée mondiale. Samuel Beckett consacrela suite de sa carrière à des textes courts, à la traduction de ses textes et à la mise en scène de ses pièces. S'il écrit en français, c'est pour limiter l'usage de la langue. Son œuvre, austèrecomme un monologue intérieur, exprime l'impossibilité de vivre en sachant la finitude de l'existence.

Extrait en attendant Godot :
Route à la campagne, avec arbre.Soir.Estragon, assis sur une pierre,essaie d'enlever sa chaussure. Il s'y acharne des deux mains, en ahanant. Il s'arrête, à bout de forces, se repose en haletant, recommence. Même jeu.Entre Vladimir.ESTRAGON (renonçant à nouveau) :Rien à faire.
VLADIMIR (s'approchant à petits pas raides, les jambes écartées) : Je commence à le croire. (Il s'immobilise.) J'ai longtemps résisté à cette pensée, en me disant, Vladimir, soisraisonnable. Tu n'as pas encore tout essayé. Et je reprenais le combat. (Il se recueille, songeant au combat. A Estragon.) Alors ? te revoilà, toi.
ESTRAGON : Tu crois ?
VLADIMIR : Je suis content de terevoir. Je te croyais parti pour toujours.
ESTRAGON : Moi aussi.
VLADIMIR : Que faire pour fêter cette réunion ? (Il réfléchit) Lève-toi que je t'embrasse. (Il tend la main à Estragon.)
ESTRAGON...
tracking img