Sang par sang

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 162 (40317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
2

Hubert Reeves Joël de Rosnay Yves Coppens Dominique Simonnet

La plus belle histoire du monde
Les secrets de nos origines

Editions du Seuil
27, rue Jacob, Paris VIe

3

ISBN 2-02-026440-4 © Editions du Seuil, avril 1996

Le Code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes des paragraphes 2 et 3 de l'article L.122-5, d'une part, que les « copies ou reproductionsstrictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d'autre part, sous réserve du nom de l'auteur et de la source, que les analyses et les courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur oude ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (article L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

4

Sommaire
(la pagination est celle de l’édition sur papier)

Prologue ACTE 1 L'univers

Page 9

Scène 1. Le chaos Scène2. L'univers s'organise Scène 3. Terre !

Page 21 Page 37 Page 51

ACTE 2 La vie

Scène 1. La soupe primitive Scène 2. La vie s'organise Scène 3. L'explosion des espèces

Page 67 Page 79 Page 93

ACTE 3 L'homme

Scène 1. Le berceau africain Scène 2. Nos ancêtres s'organisent Scène 3. La conquête humaine Épilogue

Page 113 Page 128 Page 141 Page 153

5

Prologue

D'oùvenons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? Voilà bien les seules questions qui valent la peine d'être posées. Chacun a cherché la réponse à sa manière, dans le scintillement d'une étoile, le va-et-vient de l'océan, le regard d'une femme, ou le sourire d'un nouveau-né... Pourquoi vivons-nous ? Pourquoi y a-t-il un monde ? Pourquoi sommes-nous ici ? Jusqu'à présent, seules la religion, la foi, lacroyance offraient une solution. Aujourd'hui, la science, elle aussi, s'est fait une opinion. C'est peut-être l'un des plus grands acquis de ce siècle : elle dispose désormais d'un récit complet de nos origines. Elle a reconstitué l'histoire du monde. Qu'a-t-elle découvert de si extraordinaire ? Ceci : c'est la même aventure qui se poursuit depuis 15 milliards d'années et qui unit l'univers, la vie,l'homme, comme les chapitres d'une longue épopée. La même évolution, du Big Bang à l'intelligence, qui pousse dans le sens d'une complexité croissante : les premières particules, les atomes, les molécules, les étoiles, les cellules, les organismes, les êtres vivants, jusqu'à ces curieux animaux que nous sommes... Tous se succèdent dans une même chaîne, tous sont entraînés par un même mouvement. Nousdescendons des singes et des bactéries, mais aussi des astres et des galaxies. Les éléments qui composent notre corps sont ceux qui naguère fondèrent l'univers. Nous sommes vraiment les enfants des étoiles. L'idée dérange évidemment, car elle s'en prend aux anciennes certitudes, elle écorche les préjugés : c'est ainsi, depuis l'Antiquité les progrès de la connaissance n'ont cessé de remettrel'homme à sa juste place. Nous nous croyions au centre du monde ? Galilée, Copernic et les autres sont venus nous détromper: nous habitons en réalité une planète banale, située dans la banlieue d'une modeste galaxie. Nous pensions être des créations originales, à l'écart des autres espèces vivantes ? Las ! Darwin nous a perchés sur l'arbre commun de l'évolution animale... Il va donc nous falloir unefois encore ravaler notre orgueil mal placé : nous sommes les dernières productions de l'organisation universelle. C'est cette nouvelle histoire du monde que nous allons raconter ici, à la lumière de nos connaissances les plus avancées. On découvrira, dans ce récit, une surprenante cohérence. On verra les éléments de la matière s'associer en structures plus complexes, qui, elles-mêmes, vont se...
tracking img