Sartre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1567 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'est-ce que la littérature ?

Ce livre, écrit en 1947, est une réponse aux critiques condamnant l’engagement de la littérature qu’opère Sartre dans sa production littéraire.
En effet, il lui a été reproché de prendre en otage la littérature sous une conception engagée, politique, utilitaire, reniant ainsi la littérarité de cet art.
Au contraire, Sartre va tenter de démontrer en quoi lalittérature doit aussi se comprendre comme médium entre des pans de la société, comme opération révélatrice de ce qu’est celle-ci.
La montrer à elle-même, la faire (se) réfléchir.

***

I Qu’est-ce qu’écrire

Sartre différencie le geste d’ "écrire" des autres activités artistiques. Il ne s’agit pas de langage formé par les sons ou les couleurs, de créer un objet imaginaire mais d'en désigner.Les productions de ces autres activités sont imprégnées de ce qu’elles expriment.
Elles ne disent, ne signifient pas seulement.
Elles représentent une chose qui est, pas qui existe.

Au contraire, l’écrivain s’intéresse aux significations, à la parole : elles expriment.

Ici encore, une autre différenciation est à faire au niveau des mots entre prose et poésie qui sert les mots, qui ne nommepas le monde, n’utilise pas le langage.
« Le poète a choisi une fois pour toute l’attitude poétique qui considère les mots comme des choses et non comme des signes. »
Il est hors du langage qu’il conçoit comme structure du monde extérieur.
En somme, le poète crée un objet comme le peintre, il fait devenir, opacifie, matérialise le mot comme chose.

Le parleur, lui, est en situation dans lelangage. Les mots prolongent ses sens, le corps verbal qu’il se constitue étend son action sur le monde.
Sur ce dernier point et sur l’imaginaire, Sartre se rapproche du regard et de la sensibilité de Merleau-ponty qui publie peu après Phénoménologie de la Perception.
En note, Sartre écrit « Originellement, la poésie crée le mythe de l’homme quand le prosateur trace son « portrait. »
SelonSartre, le poète moderne s’engage à échouer. Il y a une poésie échec, (les poètes maudits, etc.) qui se distingue d’une prose réussite. La prose est utilitaire par essence. Le prosateur se sert des mots.
Parler, c‘est agir, dévoiler la situation, pas seulement témoigner.

*
(Digression sur le statut de la poésie dans ce livre) :
Trop peu souvent, Sartre précise, nuance ces différences pour qu’on nepuisse pas, à partir de cela, justifier une hiérarchie entre arts, entre poésie et prose.
Mais il n’ignore rien des poètes résistants tel qu’Eluard ou Char pour ne donner qu’un exemple.
La poésie a tout à voir aussi avec la condition humaine, même si son rapport au langage a connu la plus vive crise avec la guerre de 1914. Sartre écrit aussi que celle de 40 a revalorisé le langage.

De même,si la poésie s’est engouffré dans une conscience malheureuse (Baudelaire, Mallarmé, Valéry, Pessoa, etc), la prose n’est pas en reste.
Car c’est en dévoilant, en réfléchissant qu’on acquière et qu’on surmonte cette conscience.
Il est vrai qu’il s’agit aussi pour Sartre d’exprimer ici une première ramification au sein du geste d’écrire qui se prolonge au niveau de la fonction de la littératuremême.

*

« Il s’agit dès lors de savoir quel aspect du monde dévoiler, quel autre passer sous silence, quel changement apporter par cette action. »
On le dit d’une certaine façon.
C’est le style, « la valeur de la prose » qui doit arriver comme en plus, de façon transparente pour que le regard qui traverse les mots ne s’y arrête pas mais glisse mieux dessus pour atteindre ce qu’on projette dedévoiler, de désigner.
Or ce sont les exigences du sujet qui engagent l’artiste à se forger de nouvelles techniques.

Enfin, Sartre fait sa fête aux critiques, ces gardiens de cimetière qui attendent la mort d’un auteur pour l’encenser, l’embaumer, le stériliser une fois que l’histoire a fourni leur place, le sens de leur œuvre.
Mais écrire, c’est chercher à avoir raison, chercher à...
tracking img