Savoior pour agir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2601 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de l’auteur

[pic]

Chris ARGYRIS

Né en juillet 1923 à Newark, dans le New‐Jersey, d’un couple de Grecs immigrés qui avaient du mal à s’adapter au milieu américain. Peu après sa naissance, la famille retourne en Grèce où Chris passe une partie de sa petite enfance.
De retour aux États‐Unis, ses parents le poussent à réagir positivement au mépris auquel étaient en buttecertaines minorités – dont les Grecs. Ils l’élèvent dans l’idée que pour combattre les préjugés, il faut être meilleur en tout que la « majorité ». La Deuxième guerre mondiale l’oblige à interrompre ses études. Officier de transmissions dans l’armée américaine, il dirige plusieurs établissements. C’est sa première expérience de management, et il pense être un bon chef. Illusion qu’il perd après laguerre, quand il rend visite à d’anciens collaborateurs avec qui il est resté en bons termes. Il découvre que ses méthodes de commandement étaient en fait diversement appréciées. Contrarié de n’avoir pas réussi à être « le meilleur », il entreprend des études de psychologie et d’administration des entreprises. Il obtient son doctorat en 1951 à l’Université Cornell. Recruté par l’Université de Yale,il est enseigné pendant vingt ans où une Chaire porte maintenant son nom. Il mène des recherches sur l’ajustement entre les exigences des organisations et les besoins psychologiques des individus. En 1971, Chris Argyris obtient le poste dans lequel il finira sa carrière : la chaire d’éducation et d’organisation à l’Université de Harvard. Il a publié une trentaine d’ouvrages et près de trois centarticles, sans compter les nombreuses interventions en entreprises, lui valant une renommée internationale aussi bien dans l’univers académique qu’auprès des dirigeants. Ses travaux ont porté sur les relations entre individus et organisations et sur la gestion du changement.

[pic]

[pic]
[pic]

Bertrand MOINGEON

Il a travaillé comme visiting research scholar à la Harvard Business Schoolavec Chris Argyris. Il dirige actuellement HEC Management, centre de formation permanente du groupe HEC.

Bernard RAMANANTSOA

Professeur de stratégie et politique d’entreprise, il est actuellement directeur général du groupe HEC.

Contexte

Chris Argyris, fils d’immigrés grecs aux Etats-Unis, a été marqué par les injusticessubies par sa famille. Il estime qu’en tant que chercheur-intervenant, il doit contribuer à créer un monde meilleur, un monde dans lequel les individus ne porteraient pas de jugements sans utiliser des données directement observables dont la validité a été vérifiée, sans chercher à expliciter leur raisonnement et le soumettre à la critique, etc. Dans ce contexte, il fut, durant ses études, desplus réceptifs aux conseils que lui promulgua Kurt Lewin : élaborer une théorie du changement questionnant le statu quo, tester cette théorie par des actions visant à résoudre un problème concret.
La plupart des chercheurs en gestion s’intéressant aux dysfonctionnements organisationnels élaborent des systèmes descriptifs et explicatifs permettant de rendre compte des difficultés observées. PourChris Argyris, la description et l’explication sont des étapes nécessaires mais non suffisantes. Il reproche à ces chercheurs de ne pas remplir véritablement leur mission : venir en aide aux organisations. Quand ceux-ci s’aventurent dans la formulation de recommandations, il constate que les effets non voulus l’emportent fréquemment sur ceux recherchés. La raison en est que la théorie qu’ils ontélaboré pour décrire et expliquer n’est pas celle qui convient pour faire changer.
Dans ses recherches, Argyris décrit l’entreprise apprenante comme étant capable de réaliser des apprentissages en double boucle, notamment lorsque le problème est perçu par les acteurs comme embarrassant. Selon lui, l’intervention du chercheur-consultant doit débuter par le sommet de l’entreprise, les principaux...
tracking img