Scaramento

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1378 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quels intérêts présente la forme du conte dans le combat des idées ou dans la critique d'une société ?

Introduction
Etude du voyage de Scarmentado, Voltaire.
Voltaire semble être la figure qui illustre le mieux le combat sans relâche des philosophes du Siècle des Lumières, le 18ème. Il s'est essayé à tous les genres, notamment dans le théâtre, l'épopée et l'histoire, mais c'est visiblementdans les contes philosophiques et ses ouvrages polémiques qu'il déploie toutes les ressources de son intelligence, de son humour et de son ironie. Le terme "conte philosophique" est un terme assez complexe ; l'assemblage de ces deux mots est paradoxal. Le mot "conte" signifie un récit assez court d'aventures imaginaires, tandis que "philosophique" fait référence à la réflexion sur le sens et lalégitimité de toutes pratique. Si Voltaire a choisi ce genre, c'est qu'il lui permettait, d'une part, de satisfaire le goût d'un public friand d'oeuvres "merveilleuses" et, d'autre part, de se protéger contre une censure intransigeante.Le conte philosophique fera donc l'objet de notre devoir puisqu'il s'agit de se demander quels intérêts présente la forme du conte dans le combat des idées ou dans lacritique d'une société.Nous étudierons la méthode dont Voltaire se sert pour séduire le lecteur par l'intermédiaire du conte et de ses péripéties, ses personnages, . en tenant compte de la leçon philosophique qui permet de dénoncer ce qu'il condamne, et sans oublier l'aspect plaisant et à la fois instructif du conte philosophique.

Développement
Le conteur s'y prend de différentes façons pourséduire le lecteur, tout d'abord par l'intermédiaire du conte et des éléments du récit tels que les péripéties, les objets et les personnages, en l'occurrence Scarmentado, personnage principal du texte. Scarmentado est en quelques sortes le héros de ce récit. Malgré cela, le texte ne nous fournit pas beaucoup de précisions sur ce personnage. Scarmentado est un jeune homme assez simpliste et tout aulong de ses voyages, ne fait qu'observer curieusement les situations dans lesquelles il se retrouve. Il ne fait pas de réflexion sur les manières de pratiquer et de convertir les infidèles à la religion et se contente de les décrire de manière sereine sans même être étonné de ce qui se passe. Après s'être intéressé au personnage principal en lui-même de ce conte philosophique, il semble importantde parler des problèmes rencontrés par ce jeune homme lors de ses différents périples. Le récit démarre rapidement et accélère au fil des étapes. Cependant, le texte ne nous fournis pas d'information sur la chronologie de ses voyages ; le lecteur ne sait pas combien de temps est parti le jeune homme. On peut relever seulement une marque de temps qui est la suivante : "je restai là six semaines"ligne 34. Le jeune Scarmentado visite de nombreux pays tels que la Hollande, l'Espagne, la Turquie, la Perse, mais partout où passe ce jeune homme, il accumule les ennuis et sa liberté est freinée par des autorités religieuses aussi intolérantes que répressives. En effet, à maintes reprises, il risque sa vie: on l'emprisonne en Espagne, il risque d'être pendu, d'être empaler en Turquie pour son refusd'être circonscrit, par exemple , mais rattrape ses erreurs par le biais de l'argent. Le conteur attire également l'attention de son lecteur en le faisant voyager par l'intermédiaire de ce récit et des voyages du jeune Scarmentado. En effet, il dépayse le lecteur en lui permettant de s'évader par la lecture. On remarque plusieurs indices qui permettent de le justifier, tels que par exemple desmots typiquement arabes ou espagnols : "Alla Illa Alla" ligne 68, des mots qui qualifient des personnes étrangères : "vizir" ligne 60, "iman" ligne 71, "cadi" ligne 72, mais également des moyens de transports "galions" ligne 13. Ce dépaysement est une bonne méthode qui permet à Voltaire et aux autres philosophes de faire passer plus facilement leur façon de pensée. Il ne faut tout de même pas...
tracking img