Schopenhauer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1282 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Un texte de Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation.

Le texte étudié est de Schopenhauer, extrait de son œuvre Le monde comme volonté et comme représentation. Les thèmes traités dans ce texte sont le bonheur et le désir. Le désir est la privation, le manque ; il est la condition préliminaire de toute jouissance. Quant au bonheur il est une bonne chance,un état de complète satisfaction.
Selon l’auteur, l’Homme est dans l’impossibilité de satisfaire tous ses désirs et donc incapable d’être heureux. Autrement dit, la satisfaction d’un désir pourrait être envisagée, mais le désir aboutit souvent au malheur. Pouvons-nous, donc, satisfaire nos désirs ?
Afin de répondre à cette problématique nous étudierons le texte grâce à trois parties. Lapremière partie : « Il n’y a pas de satisfaction… toute jouissance. », la seconde partie : « Or, avec la satisfaction...qui fait de l’existence un fardeau. » et la troisième partie : «  Or c’est une entreprise…et qui sans intermédiaire s’offre à nous. ». [[[Nous nous demanderons alors, à travers ces différentes parties, si désirer est toujours un manque ? Ou encore si, nous pouvons rester avec une viséenégative du Désir ? ]]]

Être satisfait c’est voir son attente ou ses désirs comblés : une satisfaction est quant à elle une joie résultant en particulier de l'accomplissement d'un désir, d'un souhait.
Selon Schopenhauer, la satisfaction n’est pas là d’elle-même : elle ne vient pas seule dans la vie de l’homme. S’il y a satisfaction c’est simplement parce qu’il y a eu un désir audépart. Or un désir c’est regretter une absence, ressentir un manque, une douleur. L’issue d’un désir, si positive soit elle, est donc forcément une satisfaction, puisque cela veut dire que le sujet à retrouvé l’astre perdu. Autrement dit, désirer, c’est ce qui permet la satisfaction de l’homme. Nous pouvons donc, même dire que sans désir, l’homme ne peut avoir de satisfaction.
Toute fois, ilexiste certains désirs qui ne peuvent trouver satisfaction. Ils sont alors appelé « Désirs vains ».
Platon, l’un des premiers philosophes grecs, parle de « Tonneau des Danaïdes » pour évoquer ce sujet. Ces désirs sont nuisibles au bonheur car ils ne trouvent jamais satisfaction. On dit alors que ces désirs appartiennent au domaine du rêve, de l’imagination puisqu’ils exigent des choses qui n’existentpas : ils sont voué à l’échec. Selon Platon, pour se détacher de ces désirs vains, il faut les connaitre afin de les anéantir. Prenons alors l’exemple de Don juan. Pour celui-ci, il faut toujours une femme de plus, car posséder une femme fait toujours connaitre une déception. Don juan transgresse toutes les morales avec cette condition de vie et est arrêté dans sa course par le commandement. Cedernier est la représentation des lois mais aussi de Dieu. Il proclame à Don juan, d’arrêter d’assouvir ses désirs et de rechercher la Sagesse.

Si désirer n’aboutit pas forcément au bonheur, et si le manque et le malheur sont davantage présents pour l’homme, celui-ci voudra t-il toujours désirer ? Aura-t-il toujours la possibilité et l’envie de désirer ?

Lorsque Schopenhauer dit« la satisfaction cesse le désir et par conséquent la jouissance aussi », cela montre que la définition du désir est inébranlable : un désir, c’est un manque, une tendance qui pousse et entraine. Dorénavant, nous savons que si l’homme possède un désir, réalisable, il ressentira tout d’abord un manque, puis par la suite, de la satisfaction lorsque ce désir sera atteint. La cause finale du désir estdonc le Bonheur. Cependant, après le désir et la satisfaction, nous savons aussi que l’homme fini par s’ennuyer avec l’anéantissement de la jouissance. Pascal, philosophe du XIXème siècle, s’est intéressé à ce sujet là, dans son œuvre Les Pensées. Il dit alors que le manque, c’est-à-dire le désir, est un état de souffrance permanant. Suite à cela, l’homme « s’agite au dehors » afin de combler...
tracking img