Schumpeter

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1069 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La relation entre progrès technique et croissance

Schumpeter (1883-1950)

Schumpeter est un économiste Autrichien. Il s’installe aux USA en 1932. C’est un économiste hétérodoxe, il est difficile de le classer dans un courant habituel. Il reconnaît comme Marx l’instabilité du système capitaliste, mais il attribue cette instabilité au progrès technique et admet la supériorité du marché et ducapitalisme pour obtenir la dynamique de l’innovation. Il s’interroge sur le rôle des innovations dans les fluctuations de l’économie. Il s’interroge aussi sur le rôle de l’entrepreneur dans la mise en œuvre de l’innovation.

A)Innovation et cycles économique selon Schumpeter.

1)Les formes de l’innovation.
Selon Schumpeter, on peut distinguer plusieurs formes d’innovations de produits, deprocédés.
Dans les innovations de produits, l’entreprise met sur le marché un bien qu’elle a soin d’améliorer. C’est le cas par exemple du téléphone portable, du DVD, des CD…
Dans les innovations de procédés, dans ce cas l’entreprise introduit sur le marché une nouvelle méthode de production. C’est le cas par exemple de la standardisation du travail à la chaine mis en place lors du fordisme ouencore plus récemment de la production à flux tendu.
Schumpeter parle également d’innovation de débouché. Cette forme d’innovation correspond aussi à l’ouverture des marchés des NPI aux entreprises des pays anciennement industrialisés, ce qui permet d’augmenter le chiffre d’affaire des entreprises.

2)Distinction entre invention et innovation.
L’invention est une découverte, c-à-d une mise aupoint d’un produit ou d’un procédé nouveau.
L’invention peut laisser place à l’innovation, celle-ci peut être définit comme l’exécution d’une nouvelle combinaison productive, qui modifie en profondeur le développement de l’économie. Les innovations ne surviennent pas de façon continue mais par grappe.
En effet une innovation majeure provoque en général, une série d’innovation secondaire quientretienne la phase d’expansion du cycle économique. Ainsi l’évolution pour le développement est un processus discontinu du fait de l’irrégularité du progrès technique.

3)Innovation et cycle économique.
Le cycle économique est l’alternance régulière de phase d’expansion et de phase de récession dans l’économie capitaliste.
Les deux phases du processus sont indissociables. Schumpeter donne uneexplication au cycle économique long de Kondratieff.
Lors de la phase d’expansion, les entrepreneurs ont des occasions de profits et des innovations mineurs autours de l’innovation principale, renforce la phase d’expansion et s’étendent à l’ensemble de l’économie.
Dès lors les phases de récessions s’expliquent par le déclin des innovations et des occasions de profits. Ainsi l’histoire du capitalismeserrai marqué par une succession de cycle du aux vagues d’innovation technologique, selon Schumpeter.

B)Le rôle de l’entrepreneur, selon Schumpeter.

1)Les caractéristiques du capitalisme.
Le capitalisme repose sur le droit de propriété privée et la concurrence sur le marché.
Schumpeter valorise l’entrepreneur en montrant que ce dernier prend des risques lorsqu’il introduit de nouvellecombinaison productive. Il est l’agent du changement. L’entrepreneur innovateur a un profil psychologique particulier, c’est un parieur qui aime les risques, c’est aussi un individu clairvoyant, énergique, travailleur et créateur. Il se distingue donc de l’entrepreneur classique (suiveur), qui lui est un gestionnaire, un routier, qui chercher avant tout la réalisation d’un profit fut-il limité.
Lesentrepreneurs innovateurs sont minoritaires dans l’économie, ils sont imités pas les autres entrepreneurs, es derniers imitateurs apportent qlq amélioration à l’innovation principale, selon Schumpeter. Cette classe d’entrepreneur (inventeur) risque malheureusement de disparaître. En effet, des équipes de spécialistes, travaillant dans des bureaux d’études et des laboratoires ont tendances à se...
tracking img