Segmentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8535 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Semana 361

23/02/04 11:56

Page 1

(Film Noirfilm)

PRIX : 1,50 € - N° 361 LUNDI 23 FÉVRIER 2004

La corrida et les Chinois
Dans le flot d’informations sans grande importance ramassées au cours de la semaine, il est intéressant de relever que la Junta de Andalucía – équivalent espagnol du conseil régional, en beaucoup plus grand… - va lancer une campagne de promotion en Chine axée surla corrida. Selon ce que publie le Diario de Málaga, les responsables des principales agences de voyage chinoises visiteront l’Andalousie le mois prochain, pour signer des accords et des possibilités d’échanges. Le toréo, au même titre que le flamenco, bénéficient, nous dit l’écho, “d’une grande popularité en Chine”. FESTIVAL D’ARLES
PACO OJEDA ET JUAN BAUTISTA TRIOMPHENT

Nous ignorons sicette campagne publicitaire suffira à faire découvrir aux quelques centaines de millions de Chinois les subtilités de l’art tauromachique. Ou si elle sera suivie de l’organisation de corridas en Chine. On ne peut s’empêcher d’avoir la même réflexion que pour le grand prix automobile de Chine, organisé le 26 septembre prochain à Shangaï. Situons modestement le prix moyen d’une entrée de corrida aumême niveau que le tarif à payer pour pénétrer sur le circuit de Shangaï : entre 40 et 48 euros. C’est la moitié du salaire mensuel moyen d’un Chinois. Un récent reportage télévisé sur Arte nous montrait les heurs et malheurs de la vie chinoise à la campagne et à la ville. Les paysans y vivent en famille avec 15 euros par mois. Les enfants, dépourvus du moindre artifice, jouent entre eux et paraissentbeaucoup plus heureux que ceux de la ville, gratifiés pour leur part d’un jouet mais condamnés par la loi sur les naissances à rester seuls. Il est de bon ton d’exporter vers des millions d’êtres humains qui ne vivent pas comme nous, coutumes et traditions occidentales. La corrida n’est pas la pire, ni la moins onéreuse. C’est ce qu’on appelle explorer un nouveau marché. Imposer nos certitudes aurisque de violer les spiritualités. En seront-ils plus heureux ? Marc LAVIE

MEDELLÍN
DEUX OREILLES POUR CASTELLA EN FESTIVAL

BOGOTÁ
DEUX OREILLES POUR FINITO ET RAMSES, UNE POUR CASTELLA

Semana 361

23/02/04 11:56

Page 2

(Film Noirfilm)

SEMANA PASADA

EN FRANCE
. Arles
. Dimanche 22 FÉVRIER. Festival taurin au bénéfice des sinistrés des inondations de décembre 2003.Temps pluvieux jusqu’au quatrième combat. 1/2 entrée (environ 6000 spectateurs). Novillos de Victoriano del Río, inégaux en présentation et en jeu, certains hauts et très sérieux de corpulence, les meilleurs pour le torero étant le quatrième et le sixième, pour Manuel Benítez “EL CORDOBÉS” (une oreille) José María MANZANARES (une oreille) Emilio MUÑOZ (une oreille) Paco OJEDA (deux oreilles) JuanAntonio Ruiz “ESPARTACO” (une oreille) JUAN BAUTISTA (deux oreilles). Président : Hervé Schiavetti (maire d’Arles). En septième position sortit un toro adulte de Tardieu qui fut sauté et écarté par les “recortadores”. Manuel Benítez dédia son novillo à son fils Julio, Juan Bautista dédiant le sien à tous les matadors participants.
TRIOMPHE DE L’ORGANISATEUR. Âme de ce festival, Juan Bautista en aété, avec Paco Ojeda, le principal triomphateur, laissant l’image d’un torero dans la plénitude de ses moyens. L’Arlésien sut exprimer et profiter du meilleur novillo de cette pluvieuse journée. Il montra une facilité déconcertante avec la cape et en cinq séries, toréa remarquablement avec la muleta, dans un style lié, classique, parfaitement ajusté. Une épée de basse n’empêcha pas les deux oreillesd’être accordées et acclamées. Le vrai Cordobés ouvrit le bal avec un très sérieux novillo devant il se montra décidé et vaillant, coupant la première oreille. Manzanares reçut le deuxième avec la cape par des véroniques d’anthologie. Il baissa d’un ton avec la muleta, tout en montrant d’excellentes dispositions même si le maestro reste évasif lorsqu’on lui parle de son possible retour. Emilio...
tracking img