Un fait est-il toujours discutable ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de philosophie.

Sujet : Un fait est-il toujours discutable ?

Se demander si un fait peut toujours être discutable revient à prouver s'il n'est pas réel. En théorie, cela est contradictoire car un fait est considéré comme la réalité c'est à dire que son existence ne peut être remis en jeu. Cependant, ce qui peut changer d'un individu à un autre c'est son interprétation de cefait. Mais la vérité est ce qui est vrai. Si mon discours ne s'accorde pas avec le fait, alors il est faux.
Ceci nous amène à un problème. Existe-t-il une seule et unique vérité ? Si oui comment la reconnaître ?
Sachant que chaque personne est différente comment savoir qu'un fait est réel ? Si chaque individus est différent alors les sens et le cœur n'ont-ils pas leur mot à dire sur le sujet ? Encontradiction avec le cœur, la raison et la science ne peuvent-ils pas démontrer qu'un fait n'est pas discutable ?

Par définition, un fait est ce qui est réel donc si plusieurs personnes ont des avis différents sur ce qu'est la réalité, alors ce sont leurs discours qui sont faux et non le fait lui même. Par exemple, prenons dans Harry Potter à l'école des sorciers de J-K Rowling, quand Harry estsur son balai magique alors que celui ci bouge dans tout les sens, n'obéissant ainsi plus à son propriétaire, Hermione regarde dans la direction du professeur Rogue et pense que c'est lui qui ensorcèle le balai d'Harry car il le regarde en prononçant une formule magique. Hermione, ne voit pas derrière Rogue que le professeur Quirell lui aussi murmure quelque chose. Elle n'a vu que Rogue parleralors elle en a déduit que c'était obligatoirement lui, elle n'a pas interprété ce qu'il faisait comme un anti-sort. Ainsi, l'interprétation qu'elle a de ce qu'il se passe est fausse, ce qui ne rend pas le fait irréel, puisque Rogue prononce une formule magique. Cependant, Hermione n'avait pas été la seule à voir Rogue, Ron et Hagrid aussi l'ont vu. Ron a eu le même avis que son amie mais Hagridlui, non. Il pensait qu'un professeur de Poudlard ne pouvait pas s'attaquer à un élève, cela est inconcevable pour lui. Ici, le fait de Rogue est discutable : a-t-il ensorcelé le balai de Harry ou non ? Oui car Hermione le croit et oui car en réalité il veut protéger Harry, donc d'une façon ou d'une autre il agit sur le balai, il l'ensorcèle. C'est un fait et il est discutable.
Nous savons quel'interprétation est la conséquence des sens et aussi du cœur.

Comment les sens et le cœur peuvent rendre un fait non discutable ? Il semblerait qu'ils ne le peuvent pas. En effet, les sens humains sont limités donc ils ne peuvent rendre totalement compte de la situation. Quand on dit que l'oreille humain entend des sons de fréquence située entre 20Hz et 20kH mais cela ne veut pas dire que les sonsn'appartenant pas à cet intervalle n'existent pas. Les chauves-souris par exemple peuvent percevoir des sons de fréquence 100Hz. Pareillement pour la vue. Les daltoniens ne distinguent pas certaines couleurs, en général le rouge et le vert mais cela ne veut pas dire qu'elles n'existent pas.
Le cœur lui, est différent aussi pour chacun d'entre nous. Il est cette petite voix qui nous dit que telleou telle chose est vrai ou réel sans avoir besoin de le prouver. Par exemple, nous savons que nous somme ici (vous à lire ce texte et moi à l'écrire) mais je ne peux le prouver par une démonstration. Je le sais car je le sens. Le cœur est ainsi un bon critère de la discussion du fait car chacun a des occupations, des centres d'intérêts différentes.
Ainsi, le cœur et les sens sont de bonsargument de la discussion du fait. Mais qu'en est-il de la raison et de la science ? Quel rapport avec la discussion d'un fait .

Dès lors, et si la raison et la science pouvaient rendre un fait non-discutable ? Sachant que la raison affirme des thèses à la suite d'un démonstration. Comme le fait Aristote dans son syllogisme « Tous les hommes sont mortels, or les Grecs sont des hommes, donc les Grecs...
tracking img