Socrate a t'il bien agit en décidant de demeurer en prison?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (811 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
À l’époque de la Grèce antique, plusieurs philosophes tentent de découvrir la raison d’être de notre existence par divers courants de pensée. Platon (né en 427), par ses écrits, nous informe del’existence et de la pensée de Socrate (né en 470), considéré comme le père de la philosophie. Socrate fût condamné à mort en 399 av. J-C. Cela est relaté dans l’Apologie de Socrate ainsi que dans le textephilosophique Criton. La veille de sa mort, son ami, un dénommé Criton, vint le visiter et lui proposa de s’évader. Socrate qui a dédié sa vie à faire valoir la justice et l’obéissance aux lois,procède à un examen critique et prend la décision de demeurer en prison. Plusieurs s’entendent pour dire qu’il était légitime que Socrate demeure derrière les barreaux alors qu’au contraire, d’autrescroient que Socrate aurait dû s’évader, car ils considèrent les accusations portées contre lui injustifiées. Cela m’amène à me questionner : est-il juste que Socrate ne s’évade pas? Pour ma part, jesoutiens qu’il est injuste que Socrate subisse sa peine. En se basant sur les principes de justice, évoqués par Socrate dans le Criton, les Athéniens ont fait preuve d’injustice en condamnant le philosophe.Également, Socrate se contredit dans son argumentation en acceptant d’être condamné par l’opinion publique. En outre, ce qui est important, comme l’indique le troisième principe de Socrate , n’est pasde vivre, mais de bien vivre, c’est-à-dire en se souciant seulement de ce qui est juste. En suivant ce principe, l’évasion du philosophe serait justifiée puisqu’il se proclame lui-même, tout au longde son procès, innocent. En s’évadant il se soucie uniquement de ce qui est juste, contrairement à sa décision de rester prisonnier.

Tout d’abord, Socrate se contredit dans son argumentation qu’ilexpose à Criton, dans le texte philosophique du même nom. Il affirme par le deuxième principe général qu’il ne faut jamais prendre une décision en se basant sur ce que les autres disent. Par...
tracking img